t nm Lettre / loc / symb du Tritium (cf bombe H, nuc, et autres «aberrations»)

Méd: «T-4» Programme d’euthanasie (puis d’extermination) mis au point par des équipes de médecins nazis, sous l’égide d’Adolf Hitler.

Exp: En forme de T

Méd Prof O’Bidet: On bande en T, une tête, les cuisses, l’aine.

Pub: «La pause T» Twinings 03

Bx-A: «T» De nombreuses «toiles» de Hans Hartung comportent en premier ce sigle, suivi de l’année et numérotation.

(T-bone steak Québ)

 

t t t ! intj

 

t' pr pers (cf te et tu)

Ex: «T’es où?» Phrase la plus courante du début de conversasion au tél mob..

Exp Québ: T'as qu'a ouère! = Pas possible? Tu m'dis pas

Cit: Toi, tu me chausses, t'as l'air bonne fille et puis t'as de ça? Guy de Maupassant dans «À la feuille de rose, Maison turque» (La première représentation de cette pièce dite obscène pour l’époque, eut lieu en mai 1877, au 26 rue de Fleurus Paris 6e - 1er étage Bâtiment B sur cour. En présence de nombreux écrivains dont Flaubert enthousiaste et Tourgueniev, dans l’atelier du peintre Becker. On note dans le Journal des Goncourt: «L’ouverture de la pièce, c’est un jeune séminariste qui lave des capotes. Il y a au milieu une danse d’almées sous l’érection d’un phallus monumental et la pièce se termine par une branlade presque nature.»... À signaler que soixante ans plus tard, LF. Céline à titre de médecin de l’Institut Vernes anti-vénérien fréquenta ce même immeuble où logeait alors le personnel... Quasi mitoyen se trouve celui où Emile Littré élabora son fameux dictionnaire. Enfin de l’autre bord au N°27, l’appartement en rez-de-chaussée où vécurent Gertrude Stein, et sa compagne Alice Toklas. / Tu joues ou tu n’joues-t’i pas, face de ver? H. Barbusse, Le feu / T’aime Te perds En une nuit. Cathy Zerbst, Bleu magniolia / T’as-ti tout tu de tes doutes? T’as-ti tou dû de tes dettes? T’as-ti tout dit de tes dates? Norge, La langue verte // «T’es beau, tu sais» San Antonio / «T’es où? Je te vois?» J-L Giovannoni

 

ta adj pos (cf ton, tes) / symb chim. Tantale

Cit: Ton teint est par trop chaud; ta bouche est par trop mûre. Et ta tête se penche, car ta lèvre est trop lourde. B. Cendrars, Séquences (à Me de Landsberg) / Ta bouche est d’une morte où tes yeux sont des roses. J. Genet, Le condamné à mort

 

ta! onm intj Ta! ta ta ta!

Ex: Ta ta ta ta! Si tu ne te tais pas, je te tue, et c’est tout dit!

 

nm (Berry) Salamandre batracien

 

taal nm Ling. cf Afrikaans

 

tab nm Aér. Surface à l'arrière d'une gouverne

 

tac onom, nm Bruit sec / Gale, Horion / Triton / Arg Tac! = Taxi!

Exp: Du tac au tac / Au tac boum! = Au quart de tour (Ant.)

Cit: Mais non, Charles c’est un pote et il a un tac. R. Queneau, Zazie dans le métro

 

tack nm Mtan Québ Braguette ; Petit clou

 

tact nm

Cit: Le manque de tact est une arme en vente lib’. ZooZ, Les zouzlitaires

 

TAD tansports à la demande

 

tael nm Ancienne monnaie

 

TAET acrn Eng nuc Taux Annuel d’Exposition Totale

 

taf nm Arg  Peur / Part, Travail

Exp: Ce n'est pas mon taf. = Ce n'est pas mon point fort.

 

tag nm Genévrier du Maroc

 

tag nm Mtan Québ Jeu du chat ; Graphisme mural ; Ètiquette

Ex: Tag à Dax! Tag à Dax! Tsoin! Tsoin!

Exp Québ: Jouer à la tag.; Jour de tag day = Collecte dans un but humanitaire (?)

Bx-A: «NewTork tag» D. Liccia 2009

 

tai sigle Temps atomique international / nm Blaireau Rég Cévennes, Exp: Gras comme un tai.

 

taï nm Daurade

 

tai chi chuan nm Pratique corporelle

 

taie nf Enveloppe de tissu / Tache

Film Méd: «Taie sur l’œil et t’es borgne!»

Pr: Sans taie ni draps t‘es pas le roi!

 

tail nm Vx Incision ; Rég. Début d’un travail

 

tain nm Étamage des glaces

Cit: La mer en guise de tain Les îles à suée de rames. É. Maunick, Sept versants, sept syllabes. / Les yeux sans fond et sans tain. A. Hermant, La carrière

 

tais, tait, taît du v Taire

Ex: Tu te tais, oui? ou c’est moi qui crie! / Oui toi là-bas, tu te tais! / Même quand la Mort se tait, elle nous parle…

Exp: Un tais-toi = Pot de vin (Zaïre)

Pr: Le plus sage se taist. (Le Roux de Lincy) / Qui de tout se tait de tout a paix. / «Sois jeune et tais-toi!» (Mai 68)

Cit: La femme qui se tait vaut mieux que celle qui parle. Plaute, Rudens / Tais ta langue!… Et ouvre l’œil. Cervantès, Don Quichotte de la Manche / Qand on a des doutes, on les lève; quand on manque de preuves, on se tait. A. de Musset, Le chandelier / Tais-toi; si tu bouges je te brûle. E. Sue / Il parle du beau temps qu’il fait, Elle dit «Oui», «Non»- et se tait. M. Lermontov, La trésorière de Tambov / Quand Dieu se tait, on peut lui faire dire ce que l’on veut. JP Sartre, Le Diable et le Bon Dieu / Si tout se tait, c’est ma faute. Elsa Triolet, La mise en mots // «Tais toi!» P. Morand

Cin: «Tais toi!» F. Veber 2003

 

tal nm Arg Le cul

 

talc nm Poudre de magnésium

Ex: Du talc doux tel de la soie.

Méd Prof O’Bidet: Las? Un bain de pied à gros sel, puis du talc.

Cit: On verse un peu de talc dans le creux de sa main et on se frotte les ongles de l'autre main. John Steinbek, Tendre Jeudi

 

talk show nm Mtan (du v to Talk) Québ Émission de télé

 

tam-tam nm, Instr musique et communication

Cit: Tous les tam-tams de la jungle battent dans mon sang. L. Hughes, Poème / Mais je ne suis pas le poème, mais je ne suis pas le tam-tam Je ne suis pas le rythme. L. S. Senghor, Ethiopiques / Riez riez tam-tams des kraals tam-tams des mines qui riez sous cape. A. Césaire, Ex-voto pour un naufrage / Le sourd tam-tam le tam-tam sourd de la mort. M. Kadima-Nzuji, Redire les mots anciens / Ce sang comme vielle une eau-de-vie qui nous tam et tam sans cesse.... P. Joachim, À David Diop / Tam-tam nègre de l’homme-chose Tam-tam nègre de l’homme-bête Tam-tam nègre de l’homme-homme Tam-tam nègre de l’homme-Dieu! R. Philombé, A l’aube du ram-tam // «Tam-tam blanc» D. Mauroc ; «Tam-tam noir» M. Diallo ;  «Tam-tam du sang» Cl. Vaillant / «Sans tam-tam» Henri Lopes ; «Tam-tam» G. Norge (th)

Cin: «Tam-tam» GG Napolitano 1955

 

tan nm Écorce pour tannage ; Méd: En poudre, astringent

 

tan-sad nm Mtan Siège sup d’un gros cube

 

tang nm Métr. cf Thang

 

tank nm Mtan Réservoir / Char, Véhicule de mort

Ex hist: Sur la place de Tian An Men, un homme et un tank face à face… (Mai 89)

 

tann adj (Cré. Réunion) Petit, jeune / nm Sénégal Terrain maritime très salé

Pr: Kan la min lé tann vant lé vid. Quand la main s'attendrit le ventre reste vide.

 

tant adv

Ex: Et tant mieux si ça ne vous plait pas! / Pas tant qu’ çà! / Ça fait tant… /  Tant que tu y es! / Je n’en ai pas tant que vous. / Tant se noient dans un verre d’eau! /  Même si tu y tiens tant, je ne peux pas t’en dire plus. / Mais qu’est-ce que j’ai bien pu faire au Bon Dieu pour que la Banque me verse chaque jour tant, tant de fric?? (Interrogation zouzienne)

Exp: Sur et tant moins ; A tant quand A égalité ; Par tant que Pourvu que, Parce que ; Faire tant par ses faits que par ses dits. Parvenir à ses desseins. (Vx) / Tant pis que moins ; Tant s'en faut que ; Tant et tant que ça peut! ; Tant tant et plus ; Tant et si bien que ; Tant y a que ; Un tant soit peu. / Tant bien que mal / Tant il est vrai que... / Tant de temps! / Si tant est / Jusqu’à tant que… / Tant que fauire se peut. / Il pleut tant que dure de dure. Fr-Comté / Tant peu que peu. ;  Tant qu’à peu près. Fr-Comté / Il chante tant qu’il n’en vit plus. (Merdicale contrepèterie)

Pr: Tant vaut l’homme tant vaut la terre. / Tant va le pot à l’eau qu’il brise. (Villon, Balade d. prov.) / Tant tant tant et tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle ne se casse plus…

Pub: «La mode tant mieux» C. Dexter, habillement F 86

Cit: Tant elle plaît que des yeux jusqu’au cœur. Dante, Béatrice (Vita nuova) / Je suis tant bien que je ne le puis dire. P. de Guillet, Poèmes / Tant y a qu’il est rien que votre chien ne prenne. Racine, Les Plaideurs / Elle n’est pas tant sotte. Molière, Fourberies de Scap. ; Ce n’est pas tant la peur de la mort qui me fait fuir... id, M. de Pourceaugnac ; C’est tant pis pour vous. id, Tartuffe / Tu ne fais pas tant mal. P. Corneille, La veuve / Tant qu’ils sont là, je le sais sous ma garde. Saint-Paul a dit: Le temple est fait pour tous. A de Vigny, Madame de Soubise / Je suis faible, et ne me pique point de ne l’être pas; tant y a, je n’en puis plus. Me de Sévigné / On n’est pas tout à fait la dupe d’une femme, tant qu’elle n’est point la vôtre. Chamfort / À quoi bon tant de haine, et faire tant de mal, et prendre tant de peine? V. Hugo / Tu as tant fait pour moi, tant fait, dit-il, plus que mon père, plus que ma mère! Tu as fait un homme de moi. F. Dostoievski, Souvenir de la maison des morts / J’ai tant bu que j’ai soif; j’ai tant ri que je pleure. A.Toursky, Christine ou la connaissance des temps / Tant plus ils sont tristes, tant plus ils sont vieux. G. Bernanos, Monsieur Ouine / Et tant les cors ont fait ton ton, ont fait ton taine!… J. Laforgue , L’hiver qui vient / Je t’aime tant que je ne vis que pour toi. Léonora Carrington, L’amoureux (La débutante) // «Tant et plus» F. de Closets ; «Tant et si peu» R. de Goulaine ; «Tant pis» D. Séguin

Bx-A: «Tant pis s’il pleut» E. Kirscht 1978

 

tao nm Principe suprême

 

taon nm Insecte / Arg = Un minable, un cave (cf Thon)

Exp Québ: Vif comme un taon.

Film méd: « Qui laisse le temps au taon, la peau lui gratte!»

 

tap Arg abrv / Vx Mar Pièce de bois

Exp: Elle fait le tap. = Tapin

(tap-tap, Automobile genre tape-cul, Haïti)

 

tap nm Mtan Québ Branchement électrique

 

taps nm Théât. Rideau de fond

 

tar ou tàr nm Luth de Perse à trois cordes

 

TAR ou tar acron. Méd: Tension Artérielle Rétinienne

Pr méd: Tar sur le tard n’est pas tare.

 

tarc nm Dial un des noms vulgaires du goudron de pin

 

tard adv, nm

Ex: Tu viens si tard qu'il en est trop tôt. / Si!, pas plus tard qu’hier… / Il n’est pas trop tard pour mal faire?...

Pr: Mieux vaut trop tôt que plus tard. / À qui vient tard, les os.

Cit: Il est trop tard, il est trop tard, L’homme a pris une sœur. G. Apollinaire, Il y a / C’est très tard, trop tard, que, sur leur lit de mort, j’ai vu le sexe de mon père, puis un peu plus tard le sexe de ma mère... ZOOZ, De zouzfundis // «Il se fait de plus en plus tard» A. Tabuchi ; «Tard, bien tard dans la nuit» Y. Ritsos

 

tas nm

Ex: Il y en a des tas et des tas! / Un tas de gens / Ce mmmmec là est un vrai tas de mmmm! / C’te meuf c’est qu’un grand tas d’os.

Exp: À tas = en quantité Vx / Tout en un tas. Désordre / ll prend son tas. Se dit d’un bâtiment qui exerce une pression déséquilibrante sur son aire de construction

Pr: Beau tas vaut mieux que taux bas. / Qui touche un gros tas en souille son slip. (?) / Un tas n’est pas une source. (Breizh) / À tas de blé, le rat s’y met. (Pushtû)

Cit: C’est à moi, ton, père que tu fais faire des tas de tours! Aristophane, Les nuées / Au bord d'un lac de sang, sous un grand tas de morts. C. Baudelaire, Fleurs du mal

Bx-A: «Un tas de gens» R.E. Gillet 1966

 

TAT nm sigle Thematic Apperception Test

Ex: Not’ fils est un grand psy, et il en tâte du tat!

 

tau nm T de l'alphabet grec / Figure héraldique

Exp: Il a mis le tau à = Il a confirmé

 

taud nf Mar. Abri de toile.

 

taux nm Prix

Ex: «La Fed sonne la fin de la basse des taux» (20/3/02) / C’est la crise sur le taux!

Pub: «Y a pas faux taux!» (Une banque?)

 

tax nm Arg Tac, Taxi

 

tb symb Terbium

 

TBI acr Tableau blanc Interactif

 

tc symb Technétium

 

tchac! excl.

 

tchao! ou ciao! intj pop

 

tchatch nf Arg Bagout, cf chat

 

tcheb nf Arg Bl Une pute

 

tchek v Québ Regarder

Exp: Tchek la balle comme y faut!

 

tchez pp Québ Chez

 

tchi intj

Exp: Arg Que tchi! = Que dall, rien!

 

tchin! intj pop Quand on trinque

Cit: «Tchin tchin!» R. Dubillard

(tchin-tchin)

 

tchip! onm cf kip

 

tcho nm Ancienne unité de mesure

 

tchouch nm Arg Article en prime

 

tchu = Cul, en patois normand

Exp: ll est de la goule et du tchu. / Froid comme un tchu de cat. / Noir comme le tchu de la poêle.

 

te pr pos / symb Tellure

Ex: Et que je te frott’, et que je te briqu’ tant que tant.

Cit: Ce que je te suis te donne du doute? Ma vie est toi, si tu le veux, toute. Ch Cros, Réponse / Quand je songe à la charge que je te suis. F.James, La brebis égarée / Je te garde, je te heurte Je te brise, je te change De gare, d’heure. J. Cocteau (à l’Ange Heurtebise, Opéra) / te gamme te greffe te mouve te luge te hanche te harpe te herse te larme… te rose te rouge te jaune te mauve te laine te lyre te guêpe… H. Pichette, Épiphanies

(te deum nm Hymne religieux de louange)

 

nm Instrument de dessinateur

Ex: Chaque jour à l’heure du thé, il prend son té, et trace un T sur la tasse qu’il croit pleine car il a une taie dans l’œil… (???)

 

té! intj

 

tea pot Mtan Québ Théière

Exp: Chaud comme un tea pot.

 

team nm Mtan Équipe de joueurs

B.D.: «Team de la mort» C. Denayer

 

tec symb. / adj Dial Antilles: Parfait /acron Tonne Équivalent Charbon

Exp: Jouer tec = Jouer aux billes (Ant)

 

teck ou tek nm Arbre (Ses fleurs fournissent une infusion diurétique)

Cit: Sang fou teck homme deux lents car hante. P Joinul, Assez bauge haine héros

Bx-A: «Le teck» Marta Pan (+ Ballet M. Béjart 1956)

 

tect nm Vén. cf le bois du cerf

Ex: Ce cerf a les meules dans le tect.

 

TED ou ted acron. Méd: Théophylline Ethylène Diamine (broncho-dilatateur)

 

te deum nm

 

tee nm Mtan Golf: Cheville de départ

 

tee-shirt nm Mtan

Ex: Le vieux tee-shirt que tu mets pour la nuit est un tue-la baiz.

 

tef nm Céréale, eragrostis (cultivée vers 2000m d’alt. en Ethiopie)

 

TEG nm sigle Méd TromboElastoGramme

 

teins, teint, du v Teindre

Ex: Et on vous les teint en vert de terre, ou bien en roux queue de vache? (Chez le coiffeur écolo)

 

teint nm

Ex: Le vert me tue le teint. / Le thym teint.

Exp: Beau teint, Grand teint / Fond de teint /  Un teint de lys et de roses.

Méd: « - Oh la la! mon brave, quel sale teint! – Moi, Doc, mais je me porte comme un charme. – Ah! ah! on croit ça… - Le kon, il veut me faire peur, ou quoi?… »

Cit: Le taint, quel? - Lys… Les yeux, quels? - Noirs… Les pieds, quels? - Plats… Le bas, quel? - Beau. Et les bras? - Longs. Que portent-elles aux mains - Gants. F. Rabelais, Le cinquième livre, CH XXVII «Comment Panurge, interrogeant un Frère Fredon, eust response de luy qu’en monosillabes», suite à «Où est la garse?» / Un teint vif, sain, un peu rouge, un teint de plein air. Colette / De leur sang noir leur corps se teint. A. Jarry, Au repaire des géants / Si tu crois ah ah que ton teint de rose ta taille de guêpe. R. Queneau, Si tu t'imagines

 

tej v Arg Vl Jeter, larguer

 

tek v Arg Bl Écouter / cf Teck

 

tel adj ind

Ex: Je le sais d’un tel. / À ce point tel, laiss’ le donc tel qu'il est! / Je veux que l’on m’aim’ tel que je suis. / Je n‘ai vu rien de tel. / En tant que tel

Pr: Tel est pris qui ne prend rien…

Pub: «Y'a rien de tel» RTL 1988 / «La mode tel quel» JC Jezequel, Habillement 88

Cit: Il n’est rien tel que de mettre les gens sur un bon pied. Dancourt / Toute larme n’est-elle pas une plainte? Et toute plainte n’est-elle pas une plainte contre tel ou tel? F. Nietzsche, La grande Nostalgie, Ainsi parlait Zarathoustra / Je ne veux que des hommes tels que Dieu vous les faites. M. Jacob, Les pénitents en maillots roses // «Tel quel» P. Valéry

 

tel nm abréviation commerciale de Téléphone

Pub: «1 mec tout de suite au tel. Les R.D.V. les + speed!! et les moins chers!!» (Annonce dans Pariscope)

 

tell nm Arch. Colline-ruines

 

temp. abrv Température

 

temps nm

Ex: Les gens n’ont plus le temps à rien. / Il prend son temps dans tout ce qu’il fait. / Du temps du bon vieux temps. / C’est ti vot’ temps? / Pas à pas j’ai fait mon temps, et le temps m’a fait les pieds. / Tu en as mis un de ces temps! / J’ai tout mon temps! / Le temps joue pour moi, dit-il le jour de ses deux ans. (Brève mature) / Hier il a fait beau temps qu’ils ont dit sur la 2. Et il a plu, il a plu! / Ça fait un bon bout de temps qu’on ne s’est vu. / Tu prends mon temps, et le temps est tout ce que j’ai. / Tout n’a qu’un temps. / La vie n’a qu’un temps, et si tu n’as pas le temps… / As-tu vu le temps qu’il fait? – Xcuse moi, j’ai pas le temps. / Tiens, c’est toi! Et qu’est-ce que t’as fait tout ce temps? / Ah il va être grand temps que j’ai du fric! / Ô temps pour moi!… / Et du coup je n’ai plus le temps de faire ce que j’ai à faire. / Sois comme Jean-Paul Sartre: ne manque rien de ton temps. / «On se trompe sur le temps tout le temps.» / «Je n'ai pas peur du temps mais du manque de temps.» Catherine. Deneuve, Interview

Exp: C’est du bon temps de Jean de Vert. = C’est du passé (Vx hist 1638) / Un temps! ; le bon vieux temps ; Du temps où, que ; En son temps ; Dans le cours des temps; Par le temps qui court… ; Tout le temps que ; Tout d’un temps ; Il est grand temps ; Il s’en va temps ; Il n’est que temps de ; En temps et lieu ; De tous temps /Temps mort, temps plein, temps réel, Des temps forts / Du temps qu’on y est... / Le temps c’est de l’or. / Oui, tu es dans les temps. /Temps de vol réel / Il fait un temps de chien. / En moins de temps qu’il n’en faut pour... / Si tu crois que j’ai tout mon temps! / Jusqu’à temps… (Poitou-Charentes) / De ce temps = pendant ce temps (Cévennes) / Québec: Dans le temps comme dans le temps. = Patience! / Louisiane: Tout à coup l’temps qui pète, c’est le temps bleu. = L’orage ; Temps haut , Gros temps , Temps à grains , Temps vain (lourd et mou) , Coup de temps = La tempête (cf Guide des mots francophones de L. Depecker) / Il fut un temps où… / Le temps se beurre. = s’assombrit (Québ) / Autre temps autres moeurs. / Par les temps qui courent...

Pr: Il y a sous le Ciel un temps pour tout. (Bible) / Qui a temps ne doit rien. (Vx) / «Pour la Suède en notre temps.» (devise) /  Le temps est à Dieu et à nous. / Qui a temps a vie. / Rien ne se fait sans le temps. / Autres temps autres mœurs. /  Le temps passe et la mort vien. / Le temps est un grand maître. / Qui a temps a vie. / Il y a un temps pour tout. / Rien qui aille plus vite que le temps. (Belg.) / Le temps passe, passe le bien! /  Le temps passe, et la mort vient. / ll n’y a rien dont le temps ne vienne à bout. / Un jour en vaut trois pour qui fait en son temps. / Un beau temps est un temps qui ne dure pas. (Agricole) / Quand la lune est sur sa corne, le temps est à la pluie, quand la lune est sur le dos, le temps est au sec (Le trésor du parlé breton, J. Gros) / Le riche tue le temps et le temps tue le pauvre. (Irlandais) /  Le temps n’est pas un loup, il ne fuit pas dans les bois. (Russe) / Le temps a le temps pour lui. / Le temps n’est pas le même pour tous les morts. (Zouzien)

Pr méd: Il y a un temps pour tout et de la toux par tous les temps.

Pub: «Un sol de notre temps» Gerflor, dallages 80 / «Le bon temps» Jaz, montres 82 / «Le temps de vivre» Philips, ménager 87 / «Une ville bien dans son temps» Cergy Pontoise 1990 / «Le temps des femmes» Montres Fontenay 04

Cit: Car le Temps toutes choses mange, Et sont eux qui mangent mon temps. Jean Godard, Odes (XVIe) / Quand je me joue à ma chatte, qui sait si elle passe son temps de moi plus que je ne fais d’elle. Montaigne, Essais / Le temps est un grand maître il règle bien des choses. P. Corneille, Sertorius / Laisse faire le temps et ne jure de rien. Thomas Corneille, L’Amour à la mode / Le temps s’en va, le temps s’en va, ma dame ; Las, non le temps,  mais nous... Ronsard, Poésies / Je n’ai que vingt ans. Et comme toi je n’ai pas fait mon temps. La Fontaine, Mazet / Le temps passe. Tout meurt. le marbre même s’use. JM de Hérédia, Les trophées / Tout n’a qu’un temps chez les hommes. Voltaire, Louis XIV / Le temps met chaque chose à sa place, et trouve une place pour chaque chose. F. Guizot / Science, tu es bien la fille du vieux Temps. A. Poe, Poésies /  Le temps est ce qui se fait, et même ce qui fait que tout se fait. H. Bergson, L’Evolution créatrice / … Le temps, le temps: il sort par les yeux du diable et lui rentre par la bouche. G. Ribemont-Dessaignes, Céleste Ugolin / J'ai peur de cette sale femme qui pète tout le temps. R. Vitrac, Victor ou Les Enfants au pouvoir / Saint-John Perse mais il y a mis le temps. L. Scutenaire,  Mes Inscriptions 2) / J’ai mal… à mon temps! P. Valéry / Les êtres sont tous au bord du temps qui ment. A. Artaud, Cahiers du Retour à Paris (5-8 1946) / Plus le temps est vide, plus il nous pèse. W. Jankélévitch / Il fait un temps de temps. A. Breton / Et le temps de notre corps dort très fort. Y. Amichaï, Et la nuit notre chambre a été condamnée / Tout le ciel tourne, Un ange te parle, mais le temps n’est que toi-même. J. Grosjean,Temps (Runes) / Temps est plus long que corde. G. Marcus, La république invisible / Il n'a plus de temps à perdre.... Touche mes mains calme mes lèvres Couche tes pieds tout près des miens Marche et marche et neige au loin..... Il n'y a plus de jours à vendre..... Cache mon ombre ouvre les lèvres Sache mon nom trouve le tien Neige et vente et pleuve au loin ... Il n'y a plus de cherche à faire Touche ma joue hâte ma vie Bouge tes mains trouve mon pas Larmes et rire et coeur tout près... G. VIgnrault, Chanson du temps perdu / Il faut du temps, un temps très long, pour que l’on sache qui on est. Et il y en a qui meurent sans même qu’ils aient su qu’ils sont morts car ils n’ont pas eu de vie.  Dr Charlusse, Mémoires d’un retraité de la Haute mouture ; Le temps qui passe n’est pas le temps qui reste. Id   // «Le temps de vie» R. Mélik ; «Le temps des morts» P. Gascar ; «Le temps et le vent» Èrico Verissimo ; «Le Temps n’est rien» Gisèle Prassinos ; «Temps fort» Anna Gréki ; «Le temps s’en va»  Simone Chevallier ; «Théo ou le temps neuf» R. Pinget ; «Le temps et le lieu» Iouri Trifonov ; «Le temps des jeux» Diane Giguère ; «Le temps qu’il fait» A. Robin ; «Le temps qui tient au cœur» M. Droit ; « Le temps sans temps» J. Chessex ; «Le temps mort» R. Belleto ; «Le temps n’est rien» Gisèle Prassinos ; «Le temps vert» Josette Clotis ; «Temps fort» Anna Gréki ; «Les temps forts» Odette Renaud-Vernet ; «Le temps du sel» Antoinette Jaume ; «Temps mort» O. Barbarant ; «Temps de chien» P. Nganang ; «Le temps d’une vie» R. Lepage ; «Un temps fou» Laurence Tardieu ; «Un temps pour tuer» E. Flaiano ; «Le temps est mort» Anne Perrier / «Le temps et l’eau» S. Steinarr ; «Le temps qui va, le temps qui vient» Hiromi  Kawakami

Bx-A: «Un temps de chien» J.L. Lewis 1863 / «Temps gris» A.E.. Pointelin 1885 / «Temps sur temps» Z. Kemeny 1962 / «Le temps de la mort» P. Molinier 1962 / «Temps pis» A. François 75 / «Le temps troué» Isabelle Waldberg  (sc.) 74 / «Le temps» G. Diaz 76 / «Temps et lieux» J. Dubuffet 79

Cin: «Le temps des oeufs durs» N. Carbonnaux 1957 / «Le temps de la peur» P. Dunne 58 / «Le temps fou» M.Camus 61? / «Les temps morts» R. Topor 65 (court) / «Le temps» S. Cissé 95 / «Temps de chien» J. Marboeuf 96 / «Le temps du loup» M. Haneke 03 / «Mê Thao, il fut un temps» Viet Linh 04

B.D.: «Le temps des loups» D. de Carpentrie

 

(ten-wheel Mtan Type de locomotive)

 

tend, tends, v (tendre)

Ex: Tout être tend à sa fin. / Il tend à ses fins.= Il tend au but qu’il s’est assigné. / Si tu tends la main, tends la plus sale!: tu es sûr qu’on te la rende.

Pr: Si on te gifle, tends l’autre joue, tends-la comme une fronde. (Zouzien)

Cit: Et sa main qu’il vous tend vous plaît-elle à ce prix? Corneille, Pertharite / À la Saint Jean je tends aux grues. H de Régnier, Épîtres / Je marche mes pas Je parle mes mots Je tends je tends vers moi ... K. Ibrahim, Celui-ci Celui-moi

 

tep nf acron Tonne Équivalent Pétrole

 

ter adv

Ex: Deux pieds sur ter, ça en fait six!

 

tes adj pos plur de: ton, ta

Bx-A: «Tes mains» Tatjana Bergelt 2008

Cit: «Tes yeux» C. Maalouf

 

test nm Mtan Épreuve / Enveloppe coriace d'animal

Ex: Fils, au test de Kohs si tu as «très bien», on te le paie le gros cube.

 

tet nm Can Acadie Toit, abri

 

têt nm Crâne (Vx) / Alch. Pot de terre / Premier jour de l’année Vietnam

Ex: Le têt d‘un cerf. / Têt à gaz

 

teub nf Ar Bl Bite

 

teuch nf Arg Vulve

 

teuf (ou teuf-teuf) onm, nm pop Automobile / Suis = Cyclomoteur (ou «boguet»

 

teuf nf Arg Bl Vl = Fête

Ex: Viens voir un peu par là, ça va être ta teuf! / Ce soir je fais une max teuf, ça te dis de ne pas d’en être?

Exp: Ce n’est pas teuf tous les jours!

 

teuil nm Dial Roussette

 

tex nm Textiles: Unité de mesure

 

tex-mex adj, nm cf cuisine Mexique

 

TFA acr Eng. nuc Très faible activité

 

TGOS acron. Méd: Oxaloacétique du Transaminase Glutamique du Sérum sanguin

 

thaï,e adj cf les Thaïs

Ex: La thaïe de mon sexe?… (Brève mixte)

 

thang ou tang nm Ancienne Unité de mesure

 

thé nm Arbuste (Méd Phytot: La thé vert contient Caféine, Théobromine, Mn, Fe, etc., mais surtout des polyphénols. Anticancéreux? Recherches en cours)

Ex: Une mug de thé noir au lait. / Du thé noir, vert, bou

Exp : Ce n’est pas ma tasse de thé! / Suisse: Le thé tire, il est en train d’infuser

Méd: Thé de bœuf («Bouillon pour convalescents. Hacher finement 500 grammes de boeuf maigre, ajouter son poids d’eau froide, chauffer jusqu’à ébullition pendant une minute, puis passer en exprimant.» Dr Galtier-Boissière, Larousse méd ill. / Thé de foin (Pour animaux)

Méd Prof O’Bidet: Le thé vert fait fuir le fer du corps. N’en boire qu’à faibles doses.

Pub: «Pour les fans de thé» Lipton Yellow 80

Cit: Donne-nous du thé au moins; j’ai la gorge sèche! F. Dostoievski, Crime et chatiment / Qu’y a-t-il? Mes aïeux! Il lui faut du thé! A. Tchekov, Oncle Vania / Tu es mon thé dans ma ruche de crêpe. C. Gauvreau, Les boucliers

Bx-A: «Le thé» F. Van Mieris le Vieux (1670?) ; Berthe Morisot 1882 ; M. Gromaire 1958

 

thé des bois nm Plante = Aigremoine eupatoire (Utilisée d’antan contre la dysenterie)

thé du nord nm Plante = Véronique officinale (Action thérapeutique faible, mais servant à la préparation d’une boisson excitante et stomachique)

 

thée nm rég (Midi) Vx Bois de pin sec pour pêche aux flambeaux

 

thegn nm Hist angl.sax: Homme d'armes

 

thér. abrv Thérapie

 

therm. abrv Thermal, Thermalisme

 

THI ou thi acron. Méd: «Test du Hamster Irradié» (Test très sérieux et des plus fiable. Mais est-il pratiqué à la Clinique Saint-François d‘Assise??)

 

thial nm Chim. = Thioaldéhyde

 

thiois adj, n Vx = Allemand

 

thiof ou tiof nm Poisson (Epinephelus), apprécié, au Sénégal

 

thiol nm Chim. = Mercaptan (Méd: Calmant et cicatrisant)

 

thiou nm Mets à base de riz au Sénégal (cf Lexique de Blondé-Dumont-Gontier)

 

thioub ou tiou, tioup nm Sénég. Tissu de coton

 

thô nm Ling. cf Thaï

 

thon nm Poisson / Arg = Un cave / Arg cf taon

Ex: Soldes mer: trois E-ro la big box de thon au plomb. / Le thon rouge... Qui? Quoi?, le thon rouge? / Est-il de bon ton, ma fille, que chaque nuit tu aies un thon qui nage dans ton lit?

Pub : «Beau thon pour tous» Saupiquet, conserves de poisson 03 / «Du thon sur tous les tons» Picard, surgelés

Pub: «Thon: le steak de la mer» Collectif de pêche

 

thrash nm Mtan Vibration du vilebrequin

Film X: «Y a du trash dans son schtroum!»

 

thril nm Mtan Frémissement d'insuffisance aortique

Pub méd: «Pour vot' thril: vit' not' sal' d'op!»

 

thrips nm Insecte

 

thug nm Hist rel. Inde. Association (Meurtres rituels par strangulation)

 

thuie nf (Gironde, Pyr. Atl.) Fougères pour engrais

 

thyia nf Ant. Fête de Dionysos

 

thym nm Plante (Méd Phyt.: Deux espèces, vulgaire et serpolet, sont dites stimulantes, toniques et antiseptiques)

Cit: J’aime l’aube aux pieds nus qui se coiffe de thym. A. Samain, Poèmes

 

thyr. abrv Glande thyroïde

 

ti Dial Rég Particule interrogative / = t’y / Antilles, Québec = Petit / symb Titane / acr Technologie de l’informatique

Ex:: J’y va-ti, j’y va-ti pas… / Ça va-ti comme tu veux?

Exp: Ça va ti chez té? / Ti punch; ti croix ti point Jeu de morpion / Québ Mon ti-pou affection

Cit: Brute, ti vois ti ma et j’en ai marre de ta merde fausse, à moi il me faut de la cute vraie, et montre ton cu que je le baise à vie. A. Artaud, Cahiers (retour à Paris1946)

(Afr ti-bois Baguettes pour musique / Québ: Mon ti-blond, amical ti-clin un simple d’esprit, ti-coq, ti-cul, mon ti-pou, ti-pit, pov’ti-pit)

 

TIA Mtan Net: Thanks In Advance, Merci d’avance / Tia-tia Rég intj, nom du ochon

 

tian nm Mets niçois à base de riz / Récipient

 

tic nm Mouvement convulsif

Méd: « - Doc, j’ai un tic? – Met-y du talc. Le talc tue tous les tiques, même chez le clebs. – (Le kon!) Chez moi, c’est le tic du type qui va trop chez les docs… Et je vous dois? »

 

tic! onom

Exp: Tic et tac tic et toc!

Pr: On a tous le droit de croire que le temps c’est du tic tac ou du toc toc. Kesk ça change? (Zooz)

Cit: «New York tic tac» Henry O

 

tic-tac nm (cf Bruits et nuisances)

Bx-A: «Tic, tac, dou» L. Kijno 1965 / «Tic-tac» J. Ferrer 1971

Cin: «Tik tak» M. Ali Talabi 94

 

tick nm Mtan Québ Faire un tick sur une liste. = Pointer

Bx-A: «Tick-tac-to» X. Schawinsky 1967

 

tie nm Mtan Qéb Égalité de points

(tie-break Jeu, manche, décisif)

 

tie nf Mtan Québ Traverse de voie ferrée ; (Saintonge) Accessoire métallique de la quenouille

Bx-A: «Tie» D. Gnoli 1968

 

tien adj pos , nm pl

Ex: Oui mon chou, tout ce qui est tien est bien à moi! / «… Que mon cœur soit le tien Et ta lèvre la mienne Que ton corps soit le mien Et que toute ma chair soit tienne.» («Je te veux» Musique d’Erik Satie 1902, chanté par Paulette Darty, Agnès Capri. cf Mémoire chns, M. Pénet)

Cit: Donne tes mains, donne ton âme, Tes yeux, tes lèvres... Je suis tien. A. Beauregard, Déclaration (Les alternances) / Quelle aile a-t-il pris pour suaire? La vôtre, Ange? Ohl est-il des tiens? S. Mallarmé, Viens! (Fantaisies)

 

tiens, tient, tins, tint, tînt v (de Tenir)

Ex: Et tu tiens à ta mob plus qu’à moi!. / Qu'est-ce que tu tiens! / Je le tiens à bout de bras. / Tiens, c’est toi? – Tiens oui, et qui donc veux-tu que ce soit! / Tu ne tiens pas compte de ce qu‘on te dit! / Si tu tiens pour vrai ce que je n’ai pas dit, eh bien moi je tiens pour faux ce que tu dis! / Ce yacht tient bien la mer. / L’Art tient bon, le faux plie. / D’où tu tiens ça? / Ça me tient à cœur. / Je te tiens à l’œil. / Je tiens à te dire que… / On s’en tient là! / Si je te trompe c’est que je tiens trop à toi. / Il ne tient qu’à toi de faire ce qu’on ne te dit pas. / Je me tiens sur mes gardes. / Tiens-toi droit et ne mets plus tes couilles sur la table! / Je le tiens de nurse sure… (Brève de nourrisson) / Il ne tient qu’à toi de faire ce qui ne te plaît pas! / Si tu ne te tiens pas mieux que ça au lit, je vais aux putes. (Brève d’homme marié) / Tu tiens bien de ta mère! / Où sont les chiottes? je n’y tiens plus.

Exp: C’est là que ça se tient. / Je tiens la main à ce que (Vx= à ce que rien ne soit lapidé) / Tiens-le toi pour dit!, et une bonne fois pour toutes! / Tu te tiens très mal! / Il la tient à sa botte. / Un tiens pour toi = Pourboire (au café, Zaïre) / Je te tiens au pied. = Tu forces mon admiration. (Cameroun, ds Dico fr-afr de P. Krop)

Pub: «Ça tient bon» Lefranc, peintures 86 / «Quand tu nous tiens» L’Alsacienne, biscuits 87 / «Si tu tiens à ta peau» Bioderma, crème active (anti-cellulite, modeling) 04

Cit: Et il la tient entre ses bras Et ele lui entre les soens. Chrestien, De la charrette / Ce qui me lasche ne tient en son lien Je me tiens seur ce dont plus j’ay doute. J. Robertet, Ballade / Je puis dire dès lors que je ne tiens plus rien. Corneille, La Suivante ; Il ne tient pas à lui que je ne sois un Ange. Id, La galerie du palais ou L’amie rivale / Mes vices que je hais, je les tiens tous de moi. L. Racine, La grâce / Il tient de vous la vie, et je la tiens de lui. Houdar de la Motte, Inès de Castro / En tout ce qui ne tient pas au sexe, la femme est homme. J.J.  Rousseau, Èmile / Je suis sûre qu’elle ne se tient pas comme la mienne, sa gorge. (H. Monnier) / Tiens, je vais un peu près de ma mère, je te donne ma chaise, me dit Saint-Loup... M. Proust, Du côté de Guermantes / Dire que je me tuais à cause de toi. Ce n’est pas vrai!  - Non même pas la voix... ni les yeux. L. Pirandello, Vêtir ceux qui sont nus (Ersilia)  ;  - Tiens, mon cher, tue moi si tu veux. – Non! Prends garde qu’il le fasse! Id, Comme tu me veux / Qu’est-ce qui me prouve qu’il tient le litre, ton litre? J. Romains / Il se tient près de moi Ses grandes ailes blanches Son closes. Il songe; et nul ne sait à quoi songent les Anges. Ch. van Lerberghe, Poèmes / La terre est sûre. J’y veille et je la  tiens en place à force de bras. Y. Mishima, L’arbre des tropiques / «Tiens, fume, c’est du Belge». San Antonio, Les vacances de Berurier / Si je ne tiens pas à mon fils, je tiens à mon nom. O. Py, L’exaltation du labyrinthe / Éve se tient les côtes de rire à chaque fois que Dieu lui passe sous le nez. ZooZ, Les Zouzliennes

 

tiep nm ou «tiébou diène» Plat national sénégalais (riz-poisson-légumes) / nf Arg Vl = Pitié

 

tiers adj,n

Ex: Qui veut la mort d’un tiers en meurt-il? / Quand le tiers monde croise le quart monde, qu’est-ce qu’ils se disent?

Exp: Il se moque du tiers comme du quart. / Il prend sur le tiers et le quart. Indiféremment

Cit: Au tiers il dit: que le diable y ait sa part. J. de La Fontaine, Pays

(tiers-an, tiers-point)

 

tieue nf Québ Queue

 

tieur nm Québ Coeur

 

tif nm Arg Cheveu

Cit: «La barbe ou les tifs?» «Qu’on me rase la boule!» dit la Terre «Même pas une touffe?» «Rien!» La boule!. Ce qui fut fait, et Dieu passe le bout de sa queue au bleu, puis tape. Comme à chaque fois : à lui le point! Dr Charlusse, Poisons d’avril sans écailles

 

tif taf onom

Exp: Le cul lui fait tif taf. Il a la trouille.

 

TIG «Travail d’Intérêt Général» (Forme moderne d’esclavage?, cf Tuc) On prononce «tige»

Ex: Mon mec a un long tig.

 

tight adj Mtan Quèb Avare, serré

 

till nm Argile

 

tilt nm Mtan Déclic d'interruption

Cit: Me D. – «Tilt!» Quand les clients voient ce mot-là ils perdent la tête, et c'est à coups de pied qu'ils y vont. A. Adamov, Ping-pong,

Cin: «Ça fait tilt» A. Hunebelle 1977

 

tim-tim n Ant. = Conte, fabulation

 

tin nm Cale de bois

(tin-te-bien Youpala, Radeau Fr-Comté)

 

tinct. abrv Méd Vx (dans ordonnance = Teinture)

 

tins nmpl Mtan Québ Glas

 

T.I.O. Taux interbacaire «offert»

 

tion nm Techn sorte de cuiller

 

tiot nm Dial Petit, Enfant (Nord)

 

tip nm Quebec Pourboire / TIP = Titre-inter Bancaire de Paiement (cf Carte bleue, chèque etc.)

 

tip tap tip tip onom.

 

tip top adj adv Dial Suisse, Alsace = Parfait

Ex: C’est tip top! = Impec!

 

tir nm

Ex: Tire-toi de là, car le tir et toi ça fait deux!

Exp: Tir de plein fouet / Tir à l’arc ; Tirs au but (Au football / Technique d’automatisation du freinage des trains) / Ils ont pris un tir. = Ont été définitivement lâchés. (Arg course cycliste)

Cit: Comme un tir de la foire Mon cœur est l’œuf qui danse Sur le haut du jet d’eau. J. Cocteau, Iles // «Tir et Lir» Marie Redonnet

Bx-A: «Tir» Niki de Saint Phalle 1970

Cin: «Tir à vue» M. Angelo 1984

 

tis nm Pêch. Filet fixe (Méditerranée)

 

tit nm Orn. / Dial Québ = Petit

Exp Québ: tit fin nm Finaud ; Son ti-bus est là. = Elle a ses règles.

Cit: «Tit-Coq» Gratien Gélinas

 

tjalk nm Caboteur hollandais

 

tl symb Thallium

 

tla nm Mus. Coups sur le tambour

 

TLE = transfert linéique d’énergie

 

tm symb Thulium

 

TNI acr Tableau numérique interactif

 

to nm Ancienne unité de mesure / Reliquaire japonais

 

nm Bouillie de mil (Sénégal)

 

to, to, to! onm Antil. Traduit un coup sec

 

toast nm Mtan

Ex: Je porte un toast à tous ceux qui n'aiment pas les tranches de pain mises sur un gril!

Exp Québ: Ça y va aux toasts! = Rondement. ; Je le passe aux toasts, Je lui dit son fait.

 

toc intj adj Arg, nm, onom! / Méd acron = trouble obsessionnel compulsif

Exp: Et toc! / Une faux en toc. / La pêche de la truite au toc, en eaux vives.

Méd: « - Doc, faut que je me lave les mains au moins vingt fois par jour. – Et toc! Vingt fois, faut que je note. – Et si je touche du bois, faut que je me lave les pieds cinq fois de suite.  – Et toc! Faut que je note: cinq les pieds... Mais si, c’est du faux bois? - Pire. – Et toc! Faut que je note…. Pour sûr, c’est le toc. - Je suis donc toc-toc? – Et toc! Que je note: toc-toc. - J’en tiens un brin? – Et toc! Brin, je note. - (Quel kon!) sa note?,.. et j’vous dois, Doc, pour tous ces tocs? »

Méd Prof O’Bidet: Le toc ne se soigne pas en salle d’op, mais chez un psy.

Cit: Toc! un coup de cul contre une chaise. Toc! un coup de cul contre une table. Toc! un coup de cul contre les murs. S. Rezvani, Les années-lumière

 

tock nm Oiseau d'Afrique (ou Toco)

 

toe cap nm Mtan Quèb Pénis

 

tof adj Belg Épatant

 

toi pr pers

Ex: Toi et moi, à la vie à la mort! (Lune de miel) ; C’est chez toi, ou chez moi? (Lune d’un soir) / Pour une fois qu'on te trouve chez toi! / Toi et les tiens et ceux de ta race j’en ai jusque là! / Il n’y a que toi qui soit dans mon coeur. Mais si! Il n’ y a que toi! Je te le jure / Tu n‘es plus toi, mais moi. – Moi, toi?? – Oui, toi moi! / Si ce n’est toi c’est donc ton clone! / Toi qui as le coeur gai, Tu as le coeur à rire. Chanson, À la claire fontaine

Pub: «Je compte sur toi» Diadermine, cosmét. 87 ; id Goodyear, pneu 88 / «Je n'aime que toi» Delpeyrat, foie gras 88 / «C'est toi que j'aime tant» Bonne Maman, confitures 90 / «Vote pour toi» Affiche D.E., Campagne présidentielle 02 / «Parce que c’est toi, parce que c’est moi» Sheba, aliments pour chats 02 ; «Entre toi et moi» Id 09 / «C’est toi que j’aime tant» (Bonne Manman, alim.)

Cit: Dieu, il n’y a que toi. Le Coran / Toi morte, ah! c’en est fait de moi. En toi est ma vie, en toi est ma mort. Euripide, Alceste / O mon père! Est-ce toi que je sens en moi-même? G. de Nerval, Le Christ aux oliviers / Toi qui parles, qu’es-tu? La Fontaine, Fab. / Toi pour qui j’ai tout fait, toi l’âme de ma vie. Voltaire / Elle en aime un autre et sais-tu qui est cet autre? C’est toi! Dostoïevski, L’idiot / En toi seule est mon cœur Et dans mes rêves Je ne vois que toi Je ne pense qu’à toi Et c’est toi, toi que je cherche Dans mes nuits blanches. Juan Wallarimachi, Aime-moi (Poète indien, bolivien, héros de l’indépendance) / Toi, tu es fou à lier. Mais je n’ai que toi, et je t’aime. C. Goldoni, La serva amorosa, (Béatrice) /  Une, deux, trois ... A toi ma vie ! A toi mon sang! La nuit, mon coeur, est très douce et très blonde... . G. Apollinaire, Poèmes à Lou / Je ne veux de toi nulle chose vaine qui te prouve. Je sais que le temps porte un autre nom que toi. R. M. Rilke, Le livre du péleronage / Toi, toi, toi, toi moi moi moi moi Qui?… Ni toi, ni moi! F.G. Lorca, Fusées (Feux d’artice tirés en l’honneur del’anniversaire du poète) / Ce sont les hommes qui me font vivre, mais je ne veux pas que ce soit toi. H. Hesse, Le loup des steppes / Il n’y a que toi pour y voir clair. A. Gide / C’est en toi que jeris, c’est en toi que je rêve Que je pleure tout bas. Ch. van Lerberghe, C’est en toi bien aimé... / C’est toi, Dieu, pour ton fils. C’est toi qui l’a en charge. Dieu t’a fait roi. J. Anouilh, L’alouette / Tu vois ce que je fais de toi si tu es à moi, O… Pauline Réage, Histoire d’O / C'est toi qui dit ça, Anne... C'est toi qui dis ça? B. Vian, L'Automne à Pékin / Homme blanc tout est à toi. À toi le monde. K. Yacine / Le monde est né grâce à toi, grâce à toi, comme une fleur dans un oeuf rouge. le monde est jeune, grâce à toi, grâce à toi... A. Bosquet, Notes pour un amours / Il en est de plus grandes que toi, de plus grandes. Il en est de plus pures que toi, de plus pures. Il en est de plus belles que toi, de plus belles. Mais toi tu es la reine. P. Neruda, Les vers du capitaine / Mais toi, toi, TOI! pour qui te prend-tu que tu me dises ce qu’il faut faire? J. Kennedy Tool, La conjuration des imbéciles / Tu Toi et moi Moi et toi mon bel homme Toi et moi Moi et toi tous deux. S. Azem, Poèmes / Entre la rose et toi, il y a le vide de la rose et de toi. R. Munier, Requiem / Je ne pense qu’à toi Qui es ce qui me manque. R. Filliou, Poèmes / À toi… Poèmes de vie et de mort Ce sont poèmes de la femme Ce sont poèmes de l’île-terre Ce sont poèmes de la chair Ce sont poèmes de la femme… E. Maunick, En mémoire du mémorable / Sans feu ni lieu dit-on de toi Mais en tous lieux on ne parle que de toi… R. Giguère, Adorable femme des neiges / Quelqu’un ça n’est pas toi (c’est pas ça), et si tu es seul, c’est pas toi (c’est pas ça) non plus. Et c’est toi (c’est ça)… M. Ohl, Pataphysical baby / Toi c’est un mot Toi c’est une voix Toi c’est tes yeux et c’est ma joie Toi c’est si beauToi c’est pour moi Toi c’est bien là et je n’y crois. Esther Granek, Ballades et réflexions à ma façon // «Toi et moi» P. Géraldy ; «Toi, ma nuit» J. Sternberg ; «Toi qui viens de la mer» E. Hiriart

Bx-A: «Toi dans ma vie» F. Palanc 1947, Art brut / «Toi» G van B Corneille 48 / «Toi, moi» Cheval Bertrand 65

Cin : «Toi et moi» Julie Lopes-Curval 2005

 

toie nf Dial Boue des fossés (Poitou) / Placenta de vache (Québ)

 

toin  nm (Dial  Normd) Traître

 

toit nm

Ex: Un mois sans toi, et sans toit, à Croix-de-vie, crois-moi c’est pas une vie. / Si tu cries sur tous les toits que tu as tué le veau d'or, y a une vache pas folle qui broute pas loin de là. / «Un toit pour ceux qui n’en ont pas!» ; «Un toit est tout» ; «Un don un toit» Abbé Pierre, Emmaüs

Exp: Toit froid = qui couvre un espace ventilé ; Toit chaud = qui couvre un espace sans aération

Pr: Un toit est un droit. / N’aille au toit qui a peur des tuiles…

Pub: «Le toit c’est moi» (cf Couvreur) / «Votre toit vaut de l’or» Installation panneaux solaires 2009

Cit: J’ai fait un toit de feuilles, sous un pin, Et une mare où vont les sources claires. Han-Shan le Deuxième, poète boudhiste / Son toit n’est pas plus haut que ton front et tes yeux. A. de Vigy, La maison du berger / J’ai fait un rêve cette nuit, beau rêve de toi, ma chère âme. F. Gellner, Poésies / Elle a un toit sur sa tête et ce pays est le sien. P. Claudel, L'Otage / Le pauvre n’est pas seul. Ils ont tous un œil Dans sa chambre… Il ne sait plus où se mettre, le ciel est son toit et en lui Tombe la pluie. B. Brecht, La terreur d’être pauvre / Plus ils m’aiment et plus je suis seul. Je suis leur toit et je n’ai pas de toit. Je suis leur ciel et je n’ai pas de ciel. JP Sartre, Le Diable et le Bon Dieu / À cause de l’eau le toit glisse À cause de la pluie tout se fond. P. Reverdy, Jour monotone / Je parle d’un monde du beau temps sur les toits. Si je parle d’un roi c’est d’un règne entre tes bras. J.R. Laforest, Poèmes Haïti / M' chass' de son toit, oui mais d' son toit, moi j' m'en fous. G. Brassens, J'ai rendez-vous avec vous // «Les toits sans chat» Anne-Marie de Backer

Bx-A: «Le toit des Cras» J. N. Niepce 1822 (première image photo) / «Les toits de New York» B. Boutet de Monvel 30 / «Les toits bleus» Bardone 30 / «Les toits» M. Utrillo (?) , N. de Stael 1952

Cin: «Sur les toits» G. Méliès 1897 / «Le toit» V de Sica 1956

 

tok nm Collier de femmes égyptiennes

 

tom (ou tom-tom) nm Tambour (batterie de jazz) / TOM Territore d’outre mer                                                                                                                                                                                                                                                                           cr.

Exp Arg: P’tit tom = Gouine

 

ton (ta, tes) adj pos

Ex: Tue les mots, et ferme ton gueul! / Dis-moi, ton truc à toi qu’est-ce que ç’est?

 

ton nm Degré d'un son, d’une couleur

Ex: Je t'en prie, ne le prends pas sur ce ton là! / Est-il de bon ton de crier sur les mers que thon n’est pas à l’huile mais au plomb? / «Ce peintre ne sait pas faire la part entre les tons chauds et les tons froids.» (Un critique d’art…)

Exp: Un nom de haut ton, qui sonne bien / Ton sur ton. / Ton d’ut, de ré, de si, etc / Il s’est mis au ton. Vx / Il a un nom de haut ton. Qui sonne bien («Joinul», est un bon exemple…)

Cit: Ah! qu'est-ce ci, grands dieux! il frappe un ton plus fort. Molière, Amphitryon / D'un ton qui marque que mon cœur lui parle tout de bon. Id, L’École des maris / Plus j’ai vu le monde, moins j’ai  pu me faire à son ton. J.J. Rousseau, Les confessions / Que me veux-tu? De quel droit me parles-tu sur ce ton? A. Tchekov, Le sauvage (Séréb.) / Or, de ces tons, nos langues ne font rien; les tons des mots ne nous servent pas à faire du sens. Julia Kristeva, Les samouraïs // «Ton sang» H. Bataille

Bx-A: «D'un ton plus fort» Magnelli 1949

 

ton nf Mtan Unité de masse

 

tonds, tond, du v Tondre

Exp: Il tond des œufs…

Cit: Il est vrai qu'on nous tond un peu trop près. Me du Deffand, Corresp. / Quand le ciel se couvre de poils, on le tond. Mais ça ne mène pas loin. Dr Charlusse, Mémoires d’un retraité de la Haute Mouture

 

tong nf Chaussure

 

ton ton! intj

 

too much adv Mtan = «Génial!».

Cin: «Too much!» D. Leland 1987 / «Too much flesh» JM Barr 2000

 

top nm Mtan = Sommet, max / En B.D. Bande complémentaire

Ex: Tu y vas dès que t'as le top! / Le jeans grunch de c'te meuf c'est le top! / La bourse est au top quand monte le taux de ceux qui n’ont pas de job.

Exp:  Dans sa tête il est pas top top top!

Exp  Québ: Je poigne mon top. = J’en ai jusque là. ; Il vire sur le top = Il perd la ête.

Pub: «Sans clope je suis au  top» (Pancarte, journée antitabac 02 / «Le top 100 des films les plus chauds…»

Cit: Ling est top pi-ken ad ploi, il klar top bon. (= La langue la plus facile à apprendre et à employer est certainement la meilleure.) Kenneth Littlewood, Kentung ou Monling - Projet de langue internationale, cf Le Dictionnaire des Langues Imaginaires, P. Albani & B. Buonarroti) // «Top girls» Curyl Churchill ; «Top dogs» V. Widmer

 

 

top soil nm Humus

 

tord, tords, du v Tordre

Ex: On se tord le cou à force de voire des louis d’or dans le ciel.

Cit: Oui, dit-il, je pouffe, je me tords. V. Hugo, Gavroche, Les misérables /Je tords mes pauvres bras sur ma couche de braise. A. Samain, Bacchante /  La femme en bain de mer qui tord ses bras au flot. T. Corbière, Gens de mer ; Je vois un cercle d’or Le feu d’en haut me mord... Dans la moelle se tord Une larme qui sort...  Dans mon crâne se tord du souffre en pleur qui sort. Id, Cris d’aveugle / Il se tord de rire au mot mort. ZooZ, Les Zouzgolos

(tord-fil, tord-nez; Québ intj tord-vis!)

 

torg nm Centre commercial (Russie)

 

torr nm Unité de mesure

 

tors adj, nm cf Tordre

 

tort nm

Ex: Tu te mets dans ton plus grand tort quand tu dis que tu n’as pas tort. / Tous les torts sont pour toi! / À qui le beau fait-il tort? / Tort?.., il ne sait même pas, à tort, ce que ce mot veut dire! / «Le pauvre a tort» (Autocollant africain)

Exp: À tort et à droit ; À tort ou à droit.

Cit: Cette veuve n’eut tort qu’au bruit qu’on lui vit faire. La Fontaine, La matrone d’Èphèse / Tu sais bien qu'on ne te fait pas tort de rien! P .Claudel, L’annonce faite à Marie / Tu as tort. Tu ne te mets pas au goût du jour. Ah! D. Harms, Saynètes et dialogues / Je vous donne tort et mon cure-dent. ZooZ, Les Zouziennes / Ceux qui ont dit qu'il n'y a pas d'autre vie, ont-ils eu tort? id

 

tos n Arg Bl Portugais

 

tosh nm Arg Haschich

 

toss nm Mtan Lancer (d'une balle).

 

tôt adv

Ex: Le plus tôt est le mieux. / Il n’est pas si tôt que ça…

Exp: Il eut tôt fait de... ; Il n’eut pas plus tôt dit, Il n’eut pas plus tôt fait.

Méd: « - Doc, je suis pt’être un peu trop tôt? – Non, entre! Il n’est pas trop tard pour que je te fasse mal. – Ah que j’aime ces docs qui ont le mot pour rire... Aïe aïe aïe! Le kon de kon! aïe! aïe! c’est pis que les aut’ fois... »

Pr: Le Ponte tient à ceux qui se lèvent tôt. / À coq qui chante trop tôt on coupe le cou. / Qui donne tôt donne deux fois. (Séneque « Bis dat qui cito dat. »)

Cit: Quand on est jeune il es trop tôt, quand on est vieux il est trop tard. (Diogène) / Et rien n'est si tôt fait que le choix de nos vœux. Molière, Le Misanthrope

Cin: «Tôt ou tard» Anne-Marie Etienne 1999

(tôt-fait)

 

tou adv Québ: Itou / nm FR-Comté: Canal de vidange

 

touan nm Musaraigne

 

touch nm Mtan Québ Doigté

 

touée nf Mar. Longueur de chaîne

Exp Québ: Tu as de la touée. = En avance

 

touervi, toue, toues, touez, touent etc Remorquer, ou se déhaler sur une ancre

 

tough cf rough

 

toui ou tui nom d’une famille de perroquet (Ch Nodier,  Dictionnaire. des onomatopées.)

 

toun n Dial (Marseille) Jeune enfant

 

tour nm

Ex: Tour de bras, de champ, de chat, de clef, de cou, d’eau, en l’air, de haie, de lit, de reins, de vis,  etc / Il y a des fois où la vie vous joue de ces tour! / Ce chiard passe le plus clair de son temps à nous jouer des tours de con. / Et puis un jour, c’est ton tour! (Brève de revenant) / Si tu fais un tour chez le croque-mort, reste z’y! (Brève de vieux couple) / Les 33 tours sont morts (…pour «des C.D.»).

Exp: Faire voire le tour à = Duper (Vx) / Soeur du tour (Vx) / Je me donne un tour de clef. = Je me mets au vert. (Vx) / Tour et choc (mar.) / Fait au tour. / Le tour au choix / Il leur a joué un bon tour! / Fait au tour / À un tour de roue / En un tour de main / Faire un tour sur soi-même / On en a vite fait le tour! / Il va au tour. = Il va bon train. (Bret) / Ça me donne= le tour. = Ça me trouble (Suis Vx) / Un tour de thé = Réunion amicale autour d’une tasse de thé (Sénégal)

Pub: «À qui le tour?» Loto, La française des jeux / «Il a plus d’un tour dans son coffre» Mercedes-Benz, Auto, (Vaneo espace) 02

Cit: Que c‘est un lâche tour qu’on le force à jouer. P. Corneille, Don Sanchez ; Que je puisse sur vous quelque chose à mon tour. id, Polyeucte / Cette femme a le bras, la main, la gorge faite au tour. La Fontaine / Une gorge faite au tour qu’on ne voit point du tout. Diderot, Salons (Greuze) / J’ai fait le tour des choses de la Vie. Sainte-Beuve, Poèmes / L’autre croit qu’à son tour il est temps qu’il y goûte. A. Karr / Mais c’est plus fort que moi: à la vue de ces gens-là, mon sang ne fait qu’un tour. E. Sue / Et je suis tour à tour et de plomb et de plume. P. Eluard, Mourir de ne pas mourir ; La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur... Id, Capitale de la douleur // J’ai fait trois fois le tour de la cour. JP Sartre / Vois comme tu saignes. Tu veux que je fasse des tours rien que pour toi? F. Arrabal, L’Architecte et l’Empereur d’Assyrie d’Assyrie // «Le tour de main» R. Lannes ; «Le tour du doigt» J. Anglade

Bx-A: «La tour tient bon» P. Klee 1927 / «Un tour au bon air» J. Dubuffet 55 / «Un tour de clé» Rancillac 64 / «Tour de cou» Gnoli 66  

 

tour nf

Ex: Tour à feu / Il y a la tour des cons, et le tour de con. (Brève didactique) / «Des risque-tout sautent des plus hautes tours du monde.» (à Kuala Lampur 02)

Cit: Les tours les plus hautes font les plus hautes chutes. Horace, Odes / Je loge chez moi en une tour… Montaigne, Essais / Droites sur des chaumes, les tours; et des gens las, par tas, qui vont de bourg en bourg. E. Verhaeren, Les campagnes hallucinées / Luc: Elle prend la tour pour un phare! La corne de brume! Où est la corne de brume de ton grand-père, Jean? Copi, La Tour de la Défense // «La tour» WB Yeats , Hélène Bessette , H. von Hofmannsthal ; «La tour du feu» Gabrielle Reval ; «La tour de feu» R. Michaël ; «La tour du doigt» J. Anglade ; «La tour de guet» Ana Maria Matute

Bx-A: «Tour des Vents» (Athènes) ; J Stuart 1765? / «Les tours de Laon» R. Delaunay 1911 / «Tours et ports» P. Mondran 16 / «La tour de Soest» C. Rohlfs 16 / «La tour» R. Müller 52 ; R. Motherwell 78 / «Les tours» Maria-Elena Vieira da Silva 53 / «Les 13 tours» P. Bettencourt 63 / «La tour F.L.» PMJNL 81 / «Les tours de Watts» S. Rodia, Art brut (banlieue de Los Angeles) / «La tour sans fin» Projet de J. Nouvel, quartier la Défense à Paris / «Les deux tours de Wall Street» cf !... 9/11/2001 / «Tours» A. Kiefer 2007 (pour Monumenta)

B.D.: «La tour» F. Schuiten-B. Peeters

 

tourd nm Labre / Grive draine

 

tous cf tout

Tous les deux, trois, etc, jours. / Tous sur le pont! / Tous nos bons plans... / Tous tant qu’on est.

Pr : Tous pour un, un pour tous! / Si tous disent que tu es un âne, il est temps de braire. (Talmud) / La tombe est la mère de tous. (Arabe)

Cit : Ils sont tous là, les Cent, les Dix-neuf et les Onze. IV. Hugo, Le gibet, La fin de Satan  / Dans tous les cas tu ne t’en tires pas trop mal! A. Strindberg, Père / Tous ces gens seuls, d’où viennent-ils donc? Tous ces gens seuls, d’où sont-ils donc? P. McCartey, Eleanor Rigby, Chsn // «Tous les noms» J. Saramago ; «Tous mes voeux» Anne Weber ; «Tous les trois» G. Brunet

Cin: «Tous les chats sont gris» A. Salmenperä 2011

(tous-les-jours nm)

 

tout adj (pl tous, cf), adv, nm

Ex: C’est tout moi.; Ça, c’est tout lui. / C’est tout au plus si je sais son nom. (cf Grevisse) /  Et c’est tout ce que ça te fait à toi! / Il a tout pour lui, sauf le truc en plus.. / Oui tout à fait, le tout se fout de tout. / Ce que tu me dis là ne me dit rien, mais rien du tout. / Tout va bien. (?) / Tout ça pour ça!! / Tout ça c’est pas pour nous! / Tout lui va. / On lui voit tout, et ce n’est pas beau du tout! / Tout ce qu’il y a de plus beau et de plus cher, c’est pour moi ; Y a pas un mec qui a pas plus «tout» que moi. (Brèves de Gratin) / Tous les jeunes veulent de plus en plus tout, tout de suite! / Est-ce que tout va bien pour l’heure? / Tout n’est pas rose entre nous. / Tout est fait pour que tu paies de plus en plus et qu’on te pique tout. / Bien qu’il ait tout pour plaire / Tout nu, je leur en fous plein la vue. / Et une fois de plus, il faut tout lui dire! / «Tout est la faute aux trente-cinq heures» (Brève franchouillarde 2003) / «Il faut que tout bouge pour que rien ne change.» / «Tout homme est une chance pour le monde.»

Exp: «Tout est, et n’est rien» (Devise hist.) / Tout en gros. = Seulement ; Tout de cé = Tout de go. = Très bien ; Tout de  bout = Tout de suite ; Il en eu tout du long et du large (Vx) / «En tout temps et tout l’an» (Devise hist.) A tout va! / Du tout au tout / Tout au plus / Tout beau! / Tout à trac. / Sur le tout du tout. (cf Héraldique) / Tout y va, la paille et le blé! (Vx) / Le tout pour le tout! / En tout et par tout. Entiérement (D. Acad.) / A tout le moins., pour le moins / Tout le plus. / Tout frais fait. à l’instant / Tout d’un coup, tout du temps, tout la fois / Tout va bien pour le mieux. / Tout beau! ,  Tout doux!, etc / Ce n’est pas tout. ; Ce n’est pas le tout. / Ce n’est pas tout ça / Tout, mais pas ça! / Tout ce qu’il y a de plus… / Tout, c’est bien tout… / Je suis tout de vous. / Je suis tout à vous. / C’est tout dire, on ne peut dire rien de plus. (Littré) / Il en fait tout un plat, un monde. / À tout vous dire / Ah il m’en a dit, de tout! / Tout beau tout rose. / Suisse: Eh, vas-y tout à la douce! ; Tout de bon! (id, pour prendre congé) ; C’est du tout bon ; Il en fait tout un chiar. Toute une histoire / Belg: Tout un temps on ne l’a plus vu. (cf Dict G. Lebouc) / Bret celt: Il s’en va tout à-dreux = marche de travers

Méd Prof O’Bidet: Si, si, il faut tout dire à ton psy, tout… sauf le code de ta carte bleue.

Pr: Il y a sous le Ciel un temps pour tout. (Biblique) / C’est tout un. / Tout est dans tout. (Anaxagore) / Tout est, et n’est rien. / Qui de tout se tait, de tout a paix. (Vx) / Tout prend bout. / Il faut de tout pour faire un monde. / Tout passe, tout lasse, tout casse. / A la longue tout se tait.

Pub: «Tout. Tout de suite» ITT, téléviseurs 85 / «Tout ce qui touche les hommes est dans» Playboy, magazine 89 / «Tout dire sans un mot. «Poème»» Lancôme, parfum, 2000 / «Tout n’est pas noir ou blanc» The Economist, newspaper 01 / «Colle tout sur tout» Uhu, twist & glue 02 / «Nice Tout le monde change» Thomas Cook, foreignh exchange 02 / «Elle veut tout. Il a tout» LG, tél port. 02 / «Tout se passe sur place» Afat voyages 03 / «Le ‘tout-en-un’ qui pense à tout!» Emballage collissimo 03 / «Tout sur tout et un peu plus que tout…» Quid 2003, encyclopédie / «La femme c’est tout…» Sinéquanone, vêtements féminins / «Tout bien net» Paris-turf.com / «Tout près tout frais» Le panier biologique 05 / «Elle a tout pour elle» Volkswagen, aut. Polo trend 06 / «Il y a tout pour moi» Conforama 07 / «Tout ces chèvres sont bons» Fromage, Soignon

Cit: Car il n’est rien qu’un Tout, qui clôt de son clos tout. G. Salluste du Bartas, Le premier jour (XVIe) / Dans une grande âme tout est grand. Pascal, Pass. de l’amour / On me laisse tout croire, on fait gloire de tout. Molière, Le Misanthrope ; Tout autre n'eût pas fait même chose à ma place. id, Dépit  amoureux / Tout n’est pas de grand poids, tout ne lui sert de rien. P. Corneille ; Ne me dis rien du tout, ou parle tout à fait. Id, Héracl.  / Si tout est en Dieu, il semble que Dieu doit être dans tout. V. Cousin / Quand je fais tout pour lui, s’il ne fait tout pour moi. Racine, Bajazet / Là... Tout ce qu’on boit est bon, tout ce qu’on mange est sain. Boileau, Epit. / Qui tout me donne, tout me nie. Cotgrave / Tout est bien, tout est bon, tout est grand à sa place. Lamartine / Donne-lui tout de même à boire, dit mon père. V. Hugo, La légende des siècles ; Tout est quelque chose. Rien n'est rien., Id, Les Misérables ; Tout est-il donc si peu que ce soit là qu’on vienne? Id, Hernani ; Les femmes sire, ah Dieu! c’est le ciel, c’est la terre. C’est tout!… id, Le roi s’amuse ; J’aime mieux tout de quelque chose que quelque chose de tout. Id, Pierres ; Tout vit tout est plein d’âmes. V. Hugo / Tout est beau dans ce que l’on aime. Ch. Perrault, Riquet à la houppe / C’est tout ce que je puis faire que de vivre. Balzac, Corresp. / Tout ce qu’on est, tout ce qu’on voit, N’est-il qu’un rêve dans un rêve? A.E. Poe, Poésies / Tout est à moi, le ciel comme la terre. Tout ce qui marche ou nage, rampe ou vole, Je ne le perds ni crains qu’on me le vole. W. Syrokomla, Mélodies de l’asile d’aliénés / Tu n'es pas ma nièce, tu es mon ange, tu es tout pour moi. Crois moi. Crois moi. A. Tchekhov, La Cerisaie / Tout à coup tes beaux yeux s’ouvrent C’est toi qui fis naître le jour. Cl-J. Dorat, Le baiser du matin / Je suis pauvre, je n’ai en tout et pour tout, que mille deux cent roubles, mais ce n‘est pas grave… Dostoïevski, Les nuits blanches / Tu es tout et tu n’es rien... tu n’es rien et tu es tout. L. Pirandello, Les géants de la montagne / Les brunes, je m’en vais vous dire, ça vaut mieux que les blondes –qui sont teignes comme tout!- G. Courteline, Les linottes / Ah! tout est bien qui n’a pas de fin. J. Laforgue, Moralités légendaires / Ces choses-là, c’est tout moi-même. P. Géraldy, Aimer /  Tout Tout est dans toi, tout sort de toi, tout rentre en toi! Louis Ménard, Nirvana / Hugh rit tout à coup, pas très fort, de rien du tout sans doute. M. Lowry, Au dessous du volcan / Tout est dans tout, mais plus haut se tiennent les dieux. Ricardo Reis, alias F. Pessoa, Au-dessus de la vérité / Tu es bien, tu as tout ce que tu veux ? – Oui, tout. A. Camus, L’étranger / Tout homme est tout autre et moi comme tous les autres. J. Genet, Ce qui est resté d’un Rembrandt / Je parle peut-être au nom de ce que tu dis, peut-être pas. Ou peut-être que je ne parle pas au nom de quelque chose mais contre tout. P.P. Pasolini, Pylade (théâtre) / Tout ce qui est noir disent-ils n’est pas d’ombre On en prend et on en laisse ce que je dis. L. Aragon, Elsa / Tout est à vous Tout est à nous Tout est à tous Tout est à tout Tout est en tout Et tout et tout. Ph Soupault, En cadence (Chansons vécues) / J’ai fait tout ce que j’ai pu pour toi, tout. Y. Mishima, Le marin rejeté par la mer / Dieu est chose, cause de tout, parce que tout est chose, chose de Dieu. J. Bergamin, Jouet des dieux / Tout fut en toi même mon rêve. Jan Pilar, Poèmes / Tout ce qui se passe et tout ce qui se dit et tout ce qui ne se dit pas entre les murs de brique. Ananda Devi, Pagli // «Tout pour de l’or» HNJ Auger ; «Le tout sur le tout» H. Calet ; «Tout beau mon cœur» G. Hugnet ; «Tout mon temps» P. Daix ; «Tout fout le camp» B. Poirot-Delpech , Dan Kavanagh ; «Tout n’est pas dit» Ph. Jacottet ; «Tout près de l’oeil» M. Pankowski ; «Tout ce que je sais» L.M. Aguilar ; «Tout ce que je ne sais pas» J. Ficowski ; «Tout n’est pas dit» Jovette-Alice Bernier ; «Tout va bien» A. Geiger ; «Tous les feux le feu» J. Cortazar ; «Tout va rien» J. Acquelin ; «Tout pour le tout» L. Pirandello (th) ; «Tout va mieux» M. Crimp (th)  ; «Le tout pour le tout» Françoise Dorin (th)  ; «Tout a un prix» Cl. Martin.  ; «Le tout le temps» J. Anderman / «Tout ce que je veux» Corinne Lovera Vitali

Bx-A: «Tout noir» A. Burri 56  / «Tout près du coeur» G. de Giorgi 61 / «Tous les 1, tous les 2, tous les 3…» F. Morellet 8

Cin: «Le tout pour le tout» P. Dally 1963 / «Tout est vrai» O. Welles / «Tout ou rien» C. Donner 64 / «Tout va bien» JL Godard 72 ; Lisa Cholodenko 2010 / «Tout l’or du ciel» H. Ross 81 / «Tout ça... pour ça!» C. Lelouch 92 / «Tout va bien, on s’en va» C. Mouriéras 2000 / «Tout près du sol» Carole Laure 04

B.D.: «Tout doux» P. Druillet-D. Eberoni

(tout de go) (tout-blanc; tout-fou ; tout-grain; tout-en-un ; tout-roum Champignon = Psalliote des champs, comest.)

 

toux nf

Ex: Charles Quint est mort d’une tierce ou quintes de toux. (Historique)

Méd: On tire de l’abre un suc noir bon pour la toux.

Film méd: «Toux ou rien?, pas si sûr!»

Cit: «La toux» G. de Maupassant

 

tox Arg Bl Toxico

 

toy nm Mtan Jouet

 

toz! intj Arg Bl= mépris

 

tra nm (Monts-Dore, Cézallier) Cahute-abri de montagne / Vx Arg = Travail

 

tra tra tra! onom / (tra tra Arg = traditionnel)

Ex: Tra la li, tra la li, tra lon laine,Tra la li, tra la li, tra-a lon la! (ds nombreux refrains de chans pop., dont en Brière «L’Anguille»)

 

trac nm Peur / Bois du Vietnam / Allure du cheval

Ex: Le trac est une force qui vient du gouffre.

Exp: Il est tout à trac! Il a une de ces peurs!

Méd: « - Client, je suis à vous. – Doc, j’ai le trac, un de ces tracs, dès que c’est à moi,. Il me faut vite un r’méd. – Le seul que je sache est que tu n’ailles pas en voir un autre, mais viens chaque jour chez moi, tu te mets cool sur une chaise. Tu lis Elle, Match, les cours de la Bourse. Et quand tu te sens bien, c’est à ton tour. – Un tour de kon, oui! »

Pr: Le trac ne frappe pas que les trois coups. (?)

 

track nf Mtan Québec Voie ferrée

 

tract nm Feuille, opuscule

Ex: Tous ces tracts de pub dans ma boîte à lett’, j’en ai ras le tronc.

 

traie nf Orn. = Draine

 

trail nf Mtan Québ Piste, sente, routine de l’agriculteur

 

train nm  Véhicule / Arg cul

Ex: Il a un tel train de vie que jusque dans le train il en mène un grand. / Ah! tu veux donc que je te le botte le train! / Course de trot où le train est nul. / Il se lance à fond de train dans le slow. / Deux trains sur la même voie, et qui ne vont pas dans le même sens?… (Devinette SNCF) / «Le train le plus haut» ! (Golmud-Lhassa)

Exp: Il est dans le train. = dans le ton, dans le mouvement ; Quand il est en train rien ne lui coûte. (Vx) / Au train dont il va... / C’est le diable et son train / Il ne va pas bien son train. Fr-Comté /  Je prends le train onze. = J’y vais à pied. (Niger, Zaïre,  «Onze» représentant les deux jambes) / Je fais le train. = Draguer (Réunion) / Je fais le train. = Draguer (Réunion)  / Train de mât

Pr: Au train de la mère, la fille. (Vx) / P’tit train va son train. (Québ) / Qui trop nage an brasse, mal au train. (?)

Pub: «Pour être à l’aise et à l’heure, vive le train!» SNCF années 60

Cit: Ceux qui d’un aile en l’air Se font un train. P. de Ronsard, Franc. / Je vous le dis, ma sœur, tout se train-là me blesse. Molière / Jim: - Oui, c’est ça. On est en train de le mettre en selle pour la course de mules qui a lieu sur la plage. J.M. Synge, Le baladin du monde occidental /  Ça tangue, le train, ça crisse et ça joue Et les roues dans les roues et les roues dans les roues. N. Tikhonov, La ballade du paquet bleu / Nous sommes en train de faire la fosse pour la roue. P. Claudel, Le Pain dur / Les trains ne vont pas plus loin que S*. J. de Lacretelle, La Bonifas / Qu’y a-t-il de plus triste qu’un train? Qui part quand il faut, Qui n’a qu’une seule voix,... I. Kadaré, Lundi / Où c’est qu’on va si les jeunes se mettent en train à quinze ans à cet’ heure. C. Jasmin, Pleure pas Germaine / Vous n’êtes pas en train de me faire du gringue? W. Allen, Le sortilège du scorpion de jade 2001 / Si ce train prend une autre voie que la sienne, dit le chef de gare, gare à lui!, je le fouette. Et il le fit, jusqu’au rail. PMJNL, Lyon n’est plus (Th. monosyllabique) / Les trains se mettent en grève au lieu de se mettre du rouge aux lèvres. Dr Charlusse, Des mots et des mômes // «Le train bleu» P.Albert-Birot ; «Le train du soir» G. Lagorce ; «Le train vert» H. Lieberman ; «Train fou» A. Gauvin. ; «Train» P. Dexter ; «Train de vie» B. Delvaille

Bx-A: «Train de boeufs» A. Braith 1870 / «Le train» P. Bonnard 1909 / «Le train bleu» Paul Delvaux 46 ,  «Train de nuit» id 47 , «Trains du soir» id

Cin: «Train de nuit» J. Kawalerowicz 1959 ; D. Yi nan 2007 / «Le train» G. Werner 46 ; J. Frankenheimer 64; P. Granier-Deferre 73

(train-bloc pour conteneurs ; train-parc pour véhicules train-train .pour les non-imaginatifs ; train-tram)

 

trais, trait, traient, traie, traies, traient, trait v de Traire

Ex: Job sûr: à qui trait cent dix truies en moins de deux. (Brève d’ANPE)

Pr: C'est par la queue qu'on trait la vache vide.

 

trait nm

Ex: Un trait de feu; de scie; de vin. / Il le peint à gros traits. / Il a bu à longs traits. / ll vide son drink d’un trait! / Kiev-Le Cap par le train et d'un seul trait. Ah?

Exp: Le trait du vieux Priam = Impuissance, inutilité (cf Virgile, Enéide) / Un trait noir  action perfide (Vx) / Un trait d’art, de plume / Un trait de  de temps Vx = traite / A deux traits d’arc Vx = portée / Il boit à grands, longs, traits. / Trait pour trait. / Trait de buis /  Vx ll fait des traits à sa femme. = Il la trompe. ; Il a un faux trait dans les yeux. Il louche  / D’un trait de plume

Pub: «C’est moi trait pour trait» Reynods, stylos 89

Cit: Le trait ne compte pas, qui vient d’un lâche, et d’un homme de rien. Homère, L’Iliade Cht XI / Ses yeux ont tant de traits, ses traits ont tant de feux. G. Colletet, Les deux soeurs / Ce qu’il voit est sans traits, et sans vie, et sans âge. A de Vigny, La prison / «Trait pour traits» Brigitte Lozerec’h

Bx-A: «Trait blanc» W. Kandinsky 1920

Cin: «Trait pour trait» G. Gordon 1997

B.D.: «Trait de craie» M. Prado

 

tra la la (ou Tralala) onom, nm

 

tram nm abrv Tramway

Ex: «Dans le tram d’Oak Street cent âmes de black crament dans de hautes flammes dignes de l'oncle Sam.» C.N.N. (?)

Pr Ekolo: À pied c'est même plus bio que par le tram.

Bx-A: «Sur le tram» E. Moreau-Nelaton 1888 / «Ce que m'a dit le tram» C. Carra, 1912

(tram-train)

 

tramp nm Mtan Mar. Navire non de ligne / Cand. Vaurien, propre à rien

 

tran nm  Rég Fourche de fer

 

trân adj Dynastie du Viêt-nam

 

trans adj,n chimie, stéréo-isomère (les trans et les ci)

 

trap! onom dans Cit: Trap! trap! ils vont, ils vont comme le vent de bise. Th. Gautier, Poésies CVIII

 

trapp nm Pétr. Roche volcanique

 

trash n, adj Mtan Immondices / Mouvement 90

 

trass nm Tuf volcanique

 

trau nm (Normandie) Dévidoir

 

trav nmpl Arg abrv de: Travaux forcés

 

trawl nf Mtan Cand Chalut en entonnoir

 

trax nm Suisse Excavateur (pour déblayer)

 

tré nm Dial (Antil) Plateau de bois

 

tré-sept nm Jeu de cartes (Littré)

 

tref nm Arg abrv de: Trèfle, tabac /Arch. Poutre (basiliques, arc triomphal)

Exp: A plein tref A toutes voiles (Vx)

 

treie nf Rég. Cloporte

 

trek nm Mtan abrv Trekking, randonnée pédestre

 

trench (ou trench-coat) nm Mtan Imperméable

 

trend nm Mtan Mouvement économique

 

tres Vx fr pp Dès, depuis

(Exp : Tres puis, dont, or)

 

très adv À un haut point

Ex: «Je suis quelqu’un de très.» / Je te mets très très haut dans mon cœur. – Y a pas un très, de trop?

Exp: Ah non! très peu pour moi!

Pub: «Mes lèvres suivent la mode de très très près» Bourjois, rouge à lèvre 03 / «Les très or du temps» Festina, montre 18 carats + brillants., 03

Cit: Je pisse vers les cieux bruns, très haut et très loin. A. Rimbaud, Oraison du soir / Mais par ce temps de pain très cher Où l’on perd le beurre que l’on gagne. C. Cros, Ballade des souris / D'une voix très sèche, très basse, il m'a dit: «Tais-toi donc!» T. Mann, Méphisto / Une belle paire de cornes, ça pousse même à des gens très bien. F. Arrabal, L’Architecte et l’Empereur d’Assyrie // «Le Très-Haut» M. Blanchot ; «Le Très-Bas» C. Bobin ; «Très peu de bruit» P. Jacottet

Bx-A: «Très noir» A. Calder 76

(Très-sept vx jeu de cartes ; Le très-haut)

 

tress nm Vx Arg =  Tressauteur = Le coeur

 

trest nm Rég Toile à voile

 

treuil nm Appareil, cylindre, de traction et levage

 

trez nm Sable grossier (Bretagne)

 

tri nm Choix entre un grand nombre. / préfixe = équivalent de trois, ex Méd: La tri-thérapie

Ex : Le tri des sans-paps.

Film Méd: «Le tri des maux»

Cin: «Tri (trois)» A. Petrovic 1968

 

trial nm Chanteur d'opéra comique / Mtan Sport moto

 

trian ou triau (de) loc Québ De biais / nm Rég Essart

 

triand nm Dial Houe (Bourgogne)

 

trias nm Aire secondaire

 

triau nm Rég (Champagne) Mauvais terrain

 

tric nm Signal des ouvriers du livre  pour quitter le travail et aller picoler / Mtan Québ Astuces / onomat

Cit: «Tric-trac du ciel» Ant. Artaud 

 

trick nm Mtan Au bridge (cf) / Rencontre sexuelle de hasard (Bzl)

 

trie nf Tri piscicole / Morue verte / Pigeonnier

 

triervt , trie, tries, trions, triez, trient, triais, tria, trié, etc

Ex: Mon job à moi? Je trie des trous…

Pub: «Plus on est de fous plus on trie…» / «Je trie. Tu tries. Il trie. Nous trions. Vous triez. Ils trient.» Mairie de Paris, Environnement 2000 / «J’y pense donc je trie» ; «Trions plus trions mieux»  Alpes-Maritimes, Environnement 

Cit: La vie sous toutes ses formes Se joint elle-même en triant le feu les graines le miel le lait les herbe. M. Jourdan, Journal (Ibiza) du réel gravé sur un bâton / Bien vieille, le soir sous la lampe et que tu tries du sperme...» Me de XXX, Mon eX vie Xexxxuelle

 

trieur nm Qui trie

Cit: Dieu tient son vent trieur pour mettre l’aire en point. T.A. D’Aubigné, Tragiques

 

trin adjm Divisé en trois. Dieu en sa Trinité / Position d'astre / nf Fourche

 

trio nm  Par trois; Oeuvre musicale

Cit: «Trio pour deux grues» B da Costa (Th)

Bx-A: «Trio» M. Gromaire 1929; Alicia Penalba 67

Cin: «Trio» K. Annakin, H. French 1950

 

triol nm = Trialcool

 

trion nm Québ Trayon du pis de la vache

 

trip nm Mtan Voyage par drogue (LSD)

Cit: J'ai les moules je flippe. C'est pas mon genre de trip. S. Gainsbourg, Brigade des stups // «L.A. Trip» M. Dib

B.D.: «Trip-slip» C. Schlingo

(trip-hop cf dub, hip-hop, rap…)

 

troc nm Echange

Exp: Troc pour troc. Changer sans rien donner

Cit: Troc de boire viande De mange bois chie ton sec. P. Wateau, YHW

 

troie nm Tige de maïs restant (Poitou)

 

trois adj num

Ex: Les trois quarts du temps i vient fout’ la m’ chez nous! / «Troyes tente la passe de trois» Journal sportif / «Une boule, deux boules, roulent, dans un jeu de boules il y trois boules, qui sont bleu, blanc, rouge.» Comptine ardennaise

Exp: Au théâtre: Les trois coups. / Arg vétérinaire: Ce hongre est un quatre et trois font cinq = il boite / Un bauil trois-six-neuf / Québ: C’est dans les troix X. = C’est fameux! / Les trois Rois mages. / «Les trois-points» = Franc-maçonnerie

Méd: « - Doc, que peut-on faire pour mon grand fils le dingue? – Rien. Tout s’est joué à l’âge de trois ans. – Aïe, il est plus que trois fois kon ce doc! »

Pub: «La marque aux trois bandes» Adidas, équip. Sport 77 / «Les trois lames à prix Bic» Bic, rasoirs 04 / «France-3 c’est trois fois mieux» TV / «3 fois plus fort contre les taches» Lierac, correcteur soins visage mains 05

Cit: Mon cher Duc, qui chez vous a de la foi? qui de vous croit au vrai Dieu, à son Fils, à un Tiers, et à ce Dieu qui n’est qu’un mais qui est trois, et qui n’en est pas moins un? Car on sait qu’un et un font deux et un font trois, mais que trois ne font plus qu’un: rien n’est clair… cf Lettre intégralement monosyllabique du Chevalier de Boufflers au Duc de Choisel, (cf Monitoires N° 34) / Trois et deux font cinq, et cinq font dix, et dix font vingt. Molière, Le mal. imag. / Trois font une truie. P. Eluard (et B. Péret), Proverbes / Trois rois maures mangent des guêpes. J. Delteil, Choléra / Je ne suis pas sûr qu’on puisse jouer à trois. H. Guibert, Des aveugles // «Les trois morts et les trois vifs» anc. Légende ; «Les trois clercs» A. Trollope ; «Les trois lys» Lucie Delarue-Mardrus ; «Trois ans et trois jours» Emilie Smith Carlen ; «Les trois yeux» Maurice Leblanc ; «Les trois don juan» G. Apollinaire ; «Trois vies» Gertrude Stein ; «Les trois quarts du temps» Benoîte Groult ; «Les trois soeurs» A. Tchekov (th) ; «Trois fois huit» D. Grandmont

Bx-A: «Les trois saints» Francesco di Valdambrino 1406 ; G. Buonsonciglio (Le Marescalo) 1520? ; M. Fogolino 1521 ; LD Thiénon 1875 / «Les trois morts et les trois vifs» A. Orcagna, murs du Campo Santo de Pise / «Les trois soeurs» Palma l’Ancien vers 1415 ; Balthus 1954? / «Trois croix» V. Foppa 1454 ; Rembrandt 1640? / «Trois nus dans un bois» F. Léger 1910 / «Trois nus en plein air» M. Pechstein 1912 /  «Les trois-mâts» B. Buffet 51, «Trois pots de fleurs» id 58? / / «Les trois clowns» D’Anty 55 / «Trois fers» R. Chillida 63? / «Les trois du Cap» Noël Dolla 87

Cin: «Les trois lys» H. Desfontines 1921 / «Trois dans un sous-sol» A. Room 27 / «Trois de Saint-Cyr» JP Paulin 38 / «Trois» A. Petrovic 65) / «Trois soeurs» Marg. von Trotta 88 / «Trois jours» Sh. Bartas 91 / «Trois-huit» P. Le Guay 2001 / «Trois fois 20 ans» Julie Gavras 2010

(trois-huit ; trois-mâts ; trois-ponts ; trois-quarts)

 

troll nm Myth. Gnome

B.D.: «Trolls de Troy» Arleston et Mourier

 

trom’ nm Arg Bl = Métro

 

tron! intj juron Languedoc

Exp: Tron d’un goi!, tron de dieu!, tron de l’air!

 

tronc nm Le corps sans la tête ni les jambes

Ex: Le tronc de Saint-Con est chaque jour ras bord. (Brève de bedeau désabusé) / Un tronc noueux

Exp: Ce saint homme, il ne se casse pas le tronc!

Méd: « - Doc, j'ai le tronc tors, et grand mal par tout mon corps. Le front en sueurs. Mon nez est une forge, le cul en feu. Je pèle des pieds à la tête... – Est-ce que ça vous gratte? –Aïe! ce kon qui a trop lu Knock! »

Cit: Vois-tu ce tronc et cette pierre? Je crois qu’ils prennent garde à nous. T. de Viau, La Solitude / De grands troncs creux je tire un cri de bête, La mer pleine de morts me rend un son de fête. Lanza del Vasto, Le chiffre des choses / J’ai la faute aux branches, au tronc, au sexe. P. Joinul, Gibelotte de la Saint-Pierre (Th.) // «Le tronc» I. Andric

Bx-A: «Tronc» Z. Kemeny 1964 / «Tronc sur tronc» Y. Mizui 66

Cin: «Le tronc» Karl Zero, B. Faroux 1993

 

trop adv

Ex: «Trop: c’est ce dont il y a plus qu’il ne faut.» (cf Dict. F. Godefroy) / Il m’a fait trop de bien pour que j’en dise du mal. (cf Grevisse) / Trop peu..., trop tard! / Viens, tu n’est pas de trop! / Je ne le sais que trop! / Tu crois pas que tu en fais un peu de trop! / Trop c’est trop. / Il faut que je vous dise, mais dites pas que je vous l’ai dit: il y a trop de gens qui ont trop de fric. / «Puisque «trop tue», rien fait-il vivre?. / Ton sac n'est pas trop lourd, on t'y met une tonne de plus. / «Je suis trop jeune pour être vieux.» / Si je suis de trop, faut me le dire, je reste. / J’en ai eu trop peu. (Brève d’insatiable) / Et moi quand on m’aime trop, j’aime moins.» (ds Les contes de la pleine lune, film de  E. Rohmer)

Exp: Trop bien, Trop mieux Beaucoup ; Trop plus que tant Absolument (Vx) / Pas trop. Pas  plus qu’il n’en faut / Trop à coup = Trop tôt (Normd)

Méd: Ce doc m’a fait trop de mal pour que je vous en dise par trop de bien. (Brève d’hypochondriaque)

Pr:  Il y a deux sortes de trop: le trop et le trop peu. / Qui prouve trop ne prouve rien. /  Qui veut trop n’a rien. / Trop de lois tue la Loi. / Trop est pire que peu. (Japonais) / Trop loin à l’est, c’est l’ouest. (Chinois, Vx) / Le trop-plein du cœur glisse sur la langue. (Èthiopien) / Femme trop belle, mal au dos; Thé trop fort, plus de voix. (Viêt) / Qui trop en brasse mal est reins (??)

Cit: Qui jure trop, il se damne. Le Roux de Lincy, Prov / Etes-vous trop pour moi? Suis-je trop pour vous? Corneille, Stert. ; Et je suis trop à lui tant qu’il est tout à moi. Id, Pulchérie ; Il m'a fait trop de bien pour en dire du mal, il m'a fait trop de mal pour en dire du bien. id, Poésies diverses (Il= Richrelieu) / Tout ce qu’on dit de trop. Boileau, Art poétique / C’est trop de grâce que vous me faites. Molière, Monsieur de Pouceaugnac / C’est quand on serre une femme de trop près qu’on trouve qu’elle va trop loin. A. Allais / Je bois du lait, j'en bois trop. J. Renard, Journal / Il a dans la main droite une canne trop grosse pour que ce soit la sienne. R. Roussel, La Vue / On veut trop être quelqu’un. H. Michaux, Plume Postface / Tout m’est de trop, moi-même à moi-même suis de trop. Comme la robe de bal D’un bal qui n’a pas eu lieu. Au point, mon Dieu, que ma vie… Gabriela Mistral, L’abandonnée / Toutes les filles se branlent trop vite... Pas moi. A. Hardellet, Lourdes lentes / Dites que vous êtes l’Homme de Quoi. S’ils veulent qu’on en sache plus, dites que vous êtes l’Homme de Trop. V. Novarina, Le discours aux animaux / Elle saigne... Ma fille saigne!... Pas trop, dis, pas trop? Un peu plus que la norme? PM Joinul, Volatil–Point d’interrogation (Théâtre) // «Trop de chic» Sybille G.M.A. Gyp ; «Trop c’est trop» B. Cendrars ; «Trop loin» J. Updike

Bx-A: «Trop vert» W. Kandinsky 1928

Cin: «Trop vieux!» G. Méliès 1908 / «Trop c’est trop» D. Kaminka 74 / «Trop tôt, trop tard» Les Straub 81 / «Trop tard» L. Pintille 96 / «Trop loin pour toi» N. Burstein 2010

(trop-bu;)

 

trop-plein nm  

Cit: La bouche ne verse que le trop-plein du cœur. E. Renan

 

trot nm Une allure du cheval

Pr: Trot d’asne, de paille un feu, ne dure rien ou peu. (Vx)

 

trou nm Ouverture en creux / Phys nuc. Absence localisée d’électron chargée positivement à l’intérieur d’un atome

Ex: Le trou de la Sec-hue! est le plus beau des trous. / Mon mec est au trou. / Je vis  dans un p’tit trou pas cher. / Quand il gèle dur, on va sur le lac à la pêche au trou. / Le bleu du ciel fait qu’on ne voit pas les trous noirs, et ça vaut mieux!… (Brève d’astro-physicien) / J’ai deux trous dans mon nez, comme toi! / Que tu sois sur terre, en l’air, ou sur l’eau, c’est le trou qui gagne. / Il vit dans un trou à rats. / «Tu n’es même pas de la merde! T’es un trou d’air!» (ds Sauvage innocence, film de P. Garrel)

Exp: Trou noir / Trou d’air / Trou d’eau, d’œil, de poing (techn) / Trou du cru (nom d’un fromage de Bourgogne) / Le trou gras (Arg, érot.) / Il fait un trou à la nuit,à la lune, . = Il se barre le fric en poche. / Trou en un. (au Golf) / Vx Ça ne vaut pas un trou (= trognon) de chou! ; Faire en deux coups six trous. Besogne rapide / Il l’a mis au trou de son cul. Grand mépris / Il a un trou sous le nez. Grand buveur ; Il a des trous à ses bas! / On y voit plus noir que dans le trou du cul d’un nég’! / S’il est si brut c’est qu’il vit dans un trou où y a pas un chat. / Trou du chat, de loup, etc. / Québec: Il pète plus haut que le trou. ;  ll a pris son trou! = Il a été remis à sa place! ; Il prend son trou = il en prend son parti ; J’ai le trou d’cul en d’sour du bras. Je suis à plat, éreinté / Faire un trou plus grand qu’il n’est. / Faire son trou dans l’eau.= Mourir (Marins) / Bon à mettre dans un trou où rien ne passe. / Le trou du cul du monde.

Méd: « - Doc, Et si on me perce les seins? – C’est pas sain! – Et le nez? – C’est trop laid. – Et le bras? - Oh! Fais pas ça. - Et les fesses? – Gare aux vesses. – Et la chatte? – Ça la gâte. Chère cliente, n’aie de trous que les tiens. – Ah le kon!, qu’est pas dans la mouv’, et quels mots crus! »

Méd Prof O’Bidet, anat: Le trou grand rond par où, à la base du crâne, passe le nerf max. sup.

Pr: Qui n’a qu’un trou peu dure... / Qui choit dans un trou sans fond a tous les torts. / Plus on est de trous plus on prie. (ZZ)

Pub: «Pas de trou que du goût» Switzerland, Gruyère suisse 2003

Cit: C’est le trou du Mur que je baise, et non vos lèvres. W. Shakespeare, Songe d’une nuit d’été (Thisbé) / Un trou pour que l'air passe Puisque je dois un jour voir la mort face à face. A. de Musset, La Coupe et les lèvres / Je ne sais rien, je ne vois le monde que par un trou. Voltaire, corresp. / Il y a un trou là où il n’y a rien. Kurt Tucholsky, Apprendre à rire sans pleurer / Et des trous à ce qu’on y mette le poing. H. de Montherlant, Le maître de Santiago / Et v'là comm' ça qu'est cheu nous: On sc r'pos' qu'un coup dans l'trou. G. Couté, taches /   Et les bombes Tombent Et font des trous Qui sont des tombes. P. Albert-Birot, La Lune ou le Livre des poètes / Des torches d’or qui font dans les murs des trous secs. Saint-Georges de Brouhélier, Rue avant l’aube / On ne pleure pas les morts. Les mots pleuvent et font des trous dans la toile noire. Notre cause. Juste... T. ben Jelloun, À Tell Zaatar, La mort est arrivée en riant / Mais qu'est-ce que je fais moi? des trous dans l'eau... S. Celibidache, Le Jardin / D’où vient la langue et où elle va? La langue est-ce celle là qui me sort du trou? Est-ce celle là qui me sort du trou ou est-ce celle là qui me sort du trou? V. Novarina, La fuite de bouche / Non, le trou de Bâle n’est pas dans le Bas-Rhin! J. L’Anselme, Ça ne casse pas trois pattes à un canard, et après / Un trou, plus ou moins noir, par où la vie fiche le camp et dont tous se moquent car des trous il y en a des tas. Des tas de trous dans les nues. PMJNL, Glorieuse Incertitude // «Trous noirs» Joyce Mansour ; «On est pas des trous-du-cul» Marie Letellier

 Bx-A: «Le trou» R. Malaval 57 / «Le dieu sort de son trou» C. Tolra 1969, Art brut / «Le grand trou» Y. Theimer 1973

Cin: «Un trou dans le mur» R. Barberis 1930 / «Le trou» J. Becker 60 (J. Giovanni) / «Le trou noir» G.Nelson 80

B.D.: «Le trou qui rit» Studio Greg (Les as) / «Le trou du chou-fleur» M. Delinx, C. Godard

(trou de poing Ouverture dans une canalisation ; trou-du-cul ; trou-trou)

 

troud nm Unité comptable de travail en URSS communiste

 

trouée nf Bx-A: «Trouée dans le gris» Edo Murtic 1958

 

trouer, troue, troues, trouent, troué, etc vt  Faire un trou dans

Ex: Il troue tout ce qu’il met.

Exp: Tu te troues le cul, oui? / Les os lui trouent la peau

Pub: «Si c’est troué c’est pas Suisse» Le gruyère Switzerland 2003

Cit: Il est des êtres troués, Troués par leur corps Du fond des yeux au fond des os... A. Velter, Ce n’est pas pour ce monde-çi / Qui plonge son doigt dans de l’eau, la troue. Et quand il l’ôte, n’en reste trace. Eau sans plaie. Dr Charlusse, Contritions et contraintes

 

trouf' nm Arg abrv. = Troufignon

 

truand nm

Cit: «Les truands» Jean Richepin

Bx-A: «Un truand» D.F. Laugee 1880

Cin: «Les truands» Carlo Rim 1956 / «Truands» F. Schoendoerffer 2006

 

truc nm

Ex: Il a un truc bien à lui. / Et il nous a fait un de ces trucs! / «Mon truc à moi c’est le sport, point-barre» / Dans le train, dans le bus, on sort son truc au vu de tous, doigt sur des touches. Et ça tchache... / Il y a un truc qui cloche chez ce type, mais quoi? / Il faut que je te dise un truc qui va pas te faire rire.

Exp: Arg Un truc de ouf.

Cit: Les gens qui ont le truc sont ceux qui blousent les autres. Ch. Nodier, Dictionnaire des onomatopées. / Ton truc. Mets-le moi tout au fond, plus fort, plus fort, romps-la, ta grosse pine et laisse-la fixe dans ce trou. J'ai l'feu au cul, je te dis. H. Miller, Sexus // «Son truc en plus» K. Royce

Bx-A: «Truc et Cie» Hortense Damiron 1974

B.D.: «Trucs en vrac» Gotlib

 

truck nm Mtan Camion / Exp Québ: J’en ai mon truck = c’est assez

Cit: «Truck stop» A. Colville 1966

 

truie nf Coche / Québ fam: = Vieux poêle à bois

Ex: Je lis dans les lignes de ta main que tu n’es pas née sous le signe de l’oie mais de la truie.

Exp: Truie de mer = marsouin / Il tourne la truie au foin. = Il dévie la conversation. (Vx pop)

Pr: La truie vaut le porc. / Ne fais pas «aux truies» ce que tu ne veux pas qu’on te fasse (?)

Pr: Mieux vaut une truie bran que rose. (Vx)

 

trust nm Mtan (Fiducie) Coalition d'entreprises

Ex: Les trusts (et les banques) ne vivent que de hold-up.

Cin: «Trust me» H. Hartley 1991

 

tsar ou tzar, ou czar nm Titre russe

Pr: Le tsar est bien loin et Dieu bien haut. (Russe)

BD: «Le tsar fou» Tarek & L. Chouin

Cin: «Tsar» P. Lounguine 2009

 

tsat ou khat nm Plante stimulante

 

tsé, Québ = Tu sais

 

tsé-tsé nf

Méd film: «Il dort si mal qu’il prend chez lui une tsé-tsé!»

 

t-shirt Mtan n

Ex: Ah oui on est fait l’un pour l’autre comme cul et t-shirt!

Pub: «Pour vous moins 40 % sur cette page: Le lot de 3 T-shirts col V» Catalogue Les 3 Suisses, été 2003

 

tsien nm Mas, monnaie, dixième du taël

 

tsoin! Onm, chns. Tsoin! Tsoin! (tsoin-tsoin)

 

tsst! ou ts, ou tut tut! onom = Incrédulité, futilité.

Méd Prof O’Bidet: Ne pas confondre ce Tsst! avec TCC Thérapie Comportementale et Cognitive Non au Tcc! vive Freud! 

Cit: Aïe! cria l’une, ts, ts, dit l‘autre. Chut!… L. Sterne, Tristram Shandy 

 

tsu au Québec = Tu

Ex: Veux-tsu = Est-ce que tu veux?

 

tu (toi, te) pr pers

Ex: D’où viens-tu? Qui es-tu? Où vas-tu?… / Tu es à tuer! / Tu as tout ce que tu veux si ça ne sort pas de là! / Ils sont à tu et à toi, tel cul et tee-shirt. / Tu m’as vu beau, toi! / Tu nous mets la honte, là! / «Ne me dis plus tu, je sais tout sais tu!» Chanson, Fernandel

Pub: «Tu penses à tout» Téfal, ménager 90

Cit: Tu ne sais plus ce que tu dis, ce que tu fais, même ce que tu es. Euripide, Les Bacchantes / Tu lui parles du coeur, tu la cherches des yeux. Racine, Andromaque /  Tu es, tout seul, tout mon mal et son bien. Louise Labé, Sonnets / Tu me hais, tu me fuis, c’est ma mort que tu veux. Kata Szidonia Petroczy, Doux ami / LM: - Le tu nous plaît, le s’il vous plaît n’est pas pour nous. L: - Le mou non plus... le tout non plou... le vu non plus. LM: - Le fou c’est vous... Le plus c’est mou... c’est tout au plus... LG: - Le mon c’est plou... c’est plus mon cul... Le cul mon coup... Jean Genet, Les paravents / Tu as vu? leur peau qui tremble, les yeux plus vastes que des prunes bleues... M. Chappaz, À rire et à mourir / Tu causes, tu causes, c’est tout ce que tu sais faire. R. Queneau / Tu vas être de plus en plus vieille et tu vas dire que ça ne te fait rien et un beau jour tu vas te pendre. P. Handke, La femme gauchère / Tu le frappes d’un coup de hache, il est mort: frappe-le! Ne le frappe pas de ton pied, car il te mord, ne le frappe pas de ton pied car il s’en va. N. Guillen, Chant pour tuer un serpent / Qu'est ce que tu dis. Toi oui. Qu'est-ce que tu dis. Le coeur n'y est plus. Non. Bien sûr. J. Serena, Rimmel / Tu es la vague, moi l’île nue Tu vas tu vas et tu viens Entre mes reins Et je Te re- Joins. S. Gainsbourg, Je t’aime moi non plus / Quand tu n’es plus à ta table, où que tu sois, quoi que tu fasses, tu ne cesses de moudre des phrases dans ta tête. Ch. Juliet, Lambeaux / Tu te fais du thé. Le bruit de l’eau qui bout te plaît bien. C’est un doux frou-frou, un fin fla-fla... Tu dors? Ne mens pas. Tu crois que tu dors mais tu sais bien que non. Dès lors tu prends ton tam-tam et tu bats, tu bats très fort, tes doigts sont en feu, tu cries. Tu n’en peux plus, il te faut fuir, tu sors. R. Hélié, conversion en monosyllabique du roman de G. Pérec «L’homme qui dort» (début) / Tu peux me dire «tu» comme dans ton pays, ça ne me gène pas. D. van Cauwelaert, Un aller simple // «Tu» P. Emmanuel ; «Tu me fais chaud» A. Lambert ; «Tu es à moi» N. Kabbâni

Bx-A: «Tu m'» M. Duchamp 1918 / «Tu es le temps» S. Kopac 72

Cin: «Tu es mon fils» L. Comencini 1956

 

tu,e vpp ( taire)

Ex: Je me suis tu car tu n’as pas tout dit. / Turc, l’eu-tu tu? / Les armes ne se sont pas tues, et l’on tue, on tue…

Méd psy: Ce qui est tu, tue

Cit: Mais sans Dieu tout gagne à être tu. Pindare, Neuviéme olympique / Les bruits de la rue se sont tus. M. Barrès / Laisse-moi, laisse-moi, je t’en prie! J’ai si peur de la vie qui s’est tue. Vl. Nabokov, À la Russie /

 

tuant adj Chiant

 

tuath nm Tribu gaélique

 

tub nm Mtan Cuve, le bain qu'on y prend

Cit: Au droit du tub, un oeil-de-boeuf pas plus gros qu’un chas fait, par un fin rai, un peu de jour. R. Droin, Tom (roman monosyllabique)

Bx-A: «Le tub» E. Degas 1886

 

TUC nm, sigle act. (Travaux d'in-Utilité Collective) (cf TIG)

Ex: Où vas-tu? Je vais au tuc. / En tant que turc tu n’as pas droit au tuc.

 

tuerv, il tue, tu tues?, tuons, vous tuez?, ils tuent, etc , tuant, tué(e)…

Ex: Qui tue qui? / La mort tue... / Il tue pour tuer. / Il tue car c'est tout ce qu'il sait faire… / Si tu ne me dis pas où tu es, je te tue. / Nous tuons les vieux par peur de la mort; nous tuons les jeunes par peur de la vie. (Brève «logique») / Tue moi ce poste! = Eteinds la télé / Il y a des morts qu’il faut qu’on tue… / «Si vous n’êtes pas des lâches, tuez moi!» Louise Michel, La vierge rouge (Tribunal 1883) / Quand je tue, je me sens moins seul. (Brève de serial killer)

Exp: «Tel fiert (frappe) ne tue pas» (Devise hist.) / Tue! Tue! cri de guerre / Ça me tue! , C’est tuant! / On s’y tue! / Il se tue à  / Il est à tuer! / Ceux qu’il a tués se portent bien! / Tuer le veau gras. / Tuer le ver. = Collation (Poitou-Charentes, etc) / Ça tue trop. = Son trop fort (arg mus.) / Tuer le match (sport, tennis) / Ça tue les sangs, ça tue la tête...

Pub: «J’ai tué ton père, j’ai tué ta mère, vote pour moi si tu veux la paix» Slogan de campagne électorale! de Charles Taylor ex président du Libéria 03 / «Fum. tue» (cf Tabac)

Pr: Il vaut mieux tuer le diable que si le diable vous tuait. (Vx) / Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Chinois) / Tuer n’est pas jouer. / Qui peut te tuer, ne le frappe pas. (italien) /  La femme saigne tous les mois, et l’homme tue tout le temps. (Zz) / Qui veut tuer son chien dit qu’il est sans pap.

Cit: Hé ! Las, de plus grief se tuent En fuiant les mains des tuans. Renclus de Moiliens, Carité / Qui tout en un jour tue Le père par le fer, la fille par la vue. P. Corneille, Le Cid ; Je me tuais moi-même à tous coups de lui dire… id, Veuve / Vous tuez donc des gens qui se portent fort bien? Molière, L´Etourdi ; Veux-tu que je me tue? Oui, dis si tu le veux. Id, L’école des femmes / Ne la tue pas La mouche Elle fait des pieds et des mains Issa Kobayashi, Haikus / … il crie: Tue! tue tout ce qui porte des torches! Stendhal, La chartreuse de Parme / Le glaive a tué bien des hommes La bouche en a tué bien plus. François de Neufchâteau / Je me tue de vous faire signe que j’ai quelque chose à vous dire. Brueys, Le muet / Son âme tuait son corps. Voltaire, L’Ingénu / Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Nietzsche / Jette-leur donc toute la viande... Tu vois bien qu'ils se tuent! O. Mirbeau, le Jardin des Supplices / C'est un homme qui a eu quelque chose de tué sous lui. Les Goncourt Correspondance, sur G. Flaubert / Et tous les hommes tuent l’être qu’ils aiment. O. Wilde, La ballade de la geôle de Reading / La Mère: Et il faut que je crache, que je crache pour ne pas tuer. F. Garcia Lorca, Noces de sang / Marc-Pol je t’aime parce que tu as tué mon père... A. Jarry, Le vieux de la montagne / Faut tuer la guerre dans le ventre de tous les pays. H. Barbusse / C’est drôle. Quand je ne tue pas, je me sens seul. A. Camus, Caligula / Il ne faut pas qu’on te tue, Car en te tuant chaque mois On me tue moi et pas toi. Ange ou feu? Trop tard. En joue Feu!… J. Cocteau, L’Ange Heutebise / La vie est si belle je me tue à vous le dire dit la fleur et elle meurt. J. Prévert / ... C’est notre mère que tu dois tuer, parce qu’elle est la source de tout le mal... Y. Mishima, L’arbre des tropiques / Tuer la peur, la tuer pour qu'elle ne nous tue pas. Adamov, La Politique des restes / Je ne veux pas qu’on la tue, n’est-ce pas, je ne veux pas tuer. JP Manchette, Que d’os / Elle est morte lorsqu’elle a vu ses yeux tristes et qu’elle a su qi’il ne la tuait pas par haine. Ananda Devi, Eve de ses décombres / Tuer, tu es... ce qu'il ne faut pas être! Joinul, Banane satellique // «J’ai tué» Bl. Cendrars (guerre de 14-18) ; «Ils l’ont tuée» Madeleine Chapsal ; «Tuer etc» P. Clerc ; «Ils ont tué le vieux blanc» R. Dorsinville ; «Tuer n’est pas jouer» Sylvie Granotier ; «Tuez les tous» S. Bachi

Cin: «J’ai tué» R. Lion 1924 / «Qui a tué le chat» L. Commencini 77 / «Tuer n’est pas jouer» J. Glen 87

(tue-chien, tue-loup = Colchique d’automne, Plante toxiques; tue-pouil; tue-vent; tue-ver)

 

tueur adj, nm

Ex: Les tueurs en s’rie, c’est à la mod’, comm’ les tripes. / «Le tueur s’est joué un film noir» (Paris-match 9/03)

Cit: Mon brave tueur  est libre de ses fèzes et zestes. San Antonio, On liquide et on s’en va // «Le tueur de daims» J.F. Cooper ; «Un tueur sous la pluie» R. Chandlers ; «Un tueur» P. Daix ; «Tueurs de flics» F. Fajardie

Bx-A: «Tueurs de loups» R. Ansdell 1855

Cin: «Les tueurs» R. Siodmak 1946 / «Le tueur » D. de La Patellière 72 ; C. Anger 2007 / «Tueurs de flics» H. Becker 79 / «Tueurs-nés» O. Stone 94

 

tuf nm Sous-sol tendre

 

tug nm Étendard / Mtan Québ Remorqueur

 

tuie cf thuie nf Arbuste pour engrais (Sud-ouest)

 

turc adj, nm

Ex: Les Turcs nous font peur! (Brève franco-européenne 04) 

Exp: Fort tel un Turc. / Des gogs à la turc / Point turc (cf couture)

Cit: Quoiqu’il faut qu’un Turc voie, pense et parle en turc. Montesquieu, Lettres / Moi, je vous dis  qu’elle ne songe plus à lui qu’au Grand Turc . Me de Genlis, Théât. d’éduc. / «Bien que je n’en parle pas un traître mot, je vais prendre un bain turc.» Spike Milligan à son valet (ds Le non-sens, R. Benayoum)

Bx-A: «Le turc» J. Dubuffet 1945 / «Le grand Turc» P. Bettencourt 54

 

turck nm Outil de chaudronnier

 

turf nm Mtan  Champ de courses /Arg Job, prostitution

 

(turn-up Mtan Cand revers de pantalon)

 

tu tu ban ban! nm

Cit: «Tu tu ban ban! j'ai mes ours, grand loup va y voir sa queue! toute rouge!» Comptine zouzantine

 

TVA nf sigle acron Taxe à la Valeur Ajoutée

Ex: La tva ça ne te va pas? À moi non plus.

 

tweed nm Mtan Laine

 

twill nm Mtan Étoffe

 

twin-set nm Angl. ensemble de tricots

 

twist nm Mtan Danse / Québ Crétin

Ex: Tu parles d’un gang de twits!

 

twit Mtan Québ Cand Imbécile, demeuré

 

two-step nm Angl. danse

 

tzim! Tzim la tzim! onom