j nm, symb.

Ex: Au jour J / J V 2 S’8 = J’y vais de suite (cf SMS)

Exp: Les J 3 = Les ados

Cin: «Les J 3» R. Richebe 1945

 

j’

Ex: «J’ai honte, mais j’ai faim» Carton d’un homme des rues 

Méd: « - Doc, j’ai le foie qu’est pas droit. J’ai le bide qui se vide. Et les côtes pas trop hautes. - Et t’as la rate qui me flatte? - J’ai les reins qui sont fins. - Stop! - C’n’est pas tout. J’ai les g’noux qui sont mous. - Stop! stop! Je vois! Tu bosses et tu chantes dans un bal de ploucs. - Ah bon dieu! Que c’est em… Il est pas kon ce doc-là!. » (cf Maladies professionnelles héréditaires, et Ouvrard, «Je ne suis pas bien portant»)

Pub: «J’aime être une femme... j’aime Huit» Huit, lingerie 84

Cit: J’ai bien grande ire en moi, et n’ose vous le dire: Je suis fille sur jour et la nuit blanche biche. (ds Trésor de la poésie popul. franç., Cl. Roy / J’ m’en vais à la ville, tu vois? Je fous le camp. J’en ai marre de tout ça. W. Faulkner, Sanctuaire / J’aime le nègre Car tout ce qui est nègre Est une tranche de moi-même… Car le sang nègre coule en moi… Car tout mon être est nègre Si nègre est ma peau Si nègre est ma chair… C. Saint-Louis, Poèmes (Haïti) / (J’ai gli/sssss/é les doigts (trois) en/tre le sou/tien gorge et la/peau. Ses seins/sont/doux, la po/inte/ro/se. Vite, j’/ai fait/ sau/ttttt/er une bre/telle... L. Chouchon, La tête enflée (Un roman qui fait pop) / J’vais pas t’le dire deux fois, oui c’est à toi que j’cause. Ernestine Chasseboeuf, Ernestine écrit partout //// «J’ai tué» B. Cendras (dessins F. Léger) ; «J’air» Rotil-Tiefenbach ; «J’ai cri» G. Rousseau ; «J’ai vu» S. Al Hamdani / «J’ai cent ans» Caroline Lamarche

Bx-A: «J’ai le temps» N.Warb 1953

Cin: «J’ai deux ans» K. Ichikawa 1962 / «J’ai vingt ans» Marlen Khoutziev 64

 

adv Vx Déjà ; Certes

Exp: Ja du moins, Ja le moins ; Ja soit que, ja soit ce que , Ja fst ce que = Quoique / Néanmoins ; Plus jà ça! / Il est de la race de «jà fait»! = Il a déjà dilapidé tout son patrimoine!

Cit: et jà presque mort tâches fendre les rocs que tu bailles par tâches! P. de Ronsard, Contre les avaricieux / Je le crois; mais d’en mettre jà Mon doigt au feu, ma foi je n’ose: Ce que je sais, c’est qu’en tel cas Fille qui ment ne pèche pas. La Fontaine, Nicaise (Contes)

 

jab nm Arg Coup dans le bide

 

jack nm Mtan Machine de bonneterie / Cric / Commutateur téléphonique

Exp Québ: Il se passe un jack. = Se masturbe / Un jack in the box. = Boute-en-train

(jack pot ; jack-up)

 

jacq nm Perroquet parleur d'Afrique

 

jaïn adj cf Jinisme, religion nirvana

 

jais nm Pierre précieuse

Ex: Des yeux de jais.

Cit: Une peine qui rend comme de jais ma chair et ma robe. FG. Lorca, Romance de la peine noire

 

jal nm Dial Le coq; le coquelicot

 

jam nf Mtan abv de Jam session / Québ Confiture ; Monceau de billes de bois de flottage, embâcle

 

JAM Mtan Net = Just a minute, Juste une minute

 

jan nm cf Jeu de trictrac / Jonc d’Europe, plante

 

jap adj nm Arg Japonais /acron. = Juge d’application des peines / nf (Vx) Babil, aboiement

Ex hist: L-O-Na Gay a tué d’un jet de bomb’ nuc’ plus de deux cent mille japs. (Hiroshima 6/8/45)

 

jaq nf Arg abrv = Jaquette, homosexualité

 

jar nm pp L’Argot

Ex: Il ne jacte que jar.

 

jar ou jard nm Sable caillouteux / Vx Écaille de poison

 

jars nm Oie mâle

Québ Exp: Il fait son jars. = Il fait son fier.

Pr: Sauce bonne pour l’oie est bonne pour le jars. (Anglais)

 

jas nm Mar: Barre transversale d'une ancre / Bergerie en Provence

 

jass nm Jeu de cartes en Suisse

Ex: Un bon joueur de jass n’est pas à tout coup un bon joueur de jazz.

 

jat nm Dial Le dormant d’un pressoir à vin

 

jau nm Dial cf jal Coq

Pr: Poule qui chante le jau, mort proche. (Charentais?)

 

jazz nm Mtan Musique

Ex: À Zlizst les bars où l’on joue du free jazz ne paient plus de taxes. / «Ils sont fous de jazz à Juan-Les Pins»

Cit : «Jazz» Toni Morrison

Bx-A: «Jazz 333» M. Janco 1918 / «Jazz hot N°1» F. Kupka 35 / «Jazz-band» J. Dubuffet 44 / «Jazz» J. Chambrin ; Geneviéve Claisse 66 ; B. Rancillac 75

Cin: «Jazz» M. Pagnol 1926 / «Je suis jazz, c’est ma vie» F. Cassenti, 2005? (portrait de A. Shepp)

(jazz-rock)

 

je pr

Ex: Moi qui vous parle, je l’ai vu de mes yeux. (cf Littré) / Je ne suis pas ce que l’on pense. Je ne suis pas ce que l’on dit…

Exp: Je t’en moque! = Bernique! (Suis genev)

Pub: «Je ne fume que le Nil» Papier à cigarettes / «Je craque» Croky, chips 89 / «Je le veux Je me l’offre» Nokia 8210, Téléph. port. 01 / «Mode: Je fixe les règles du je» Printemps magasins 02 / «Je ne fume pas, je ne bois pas, mais qu’est-ce que je suce» Confiseries. LaVosgienne / «Je sais où je vais» Copra, Electro-mén.

Cit: Je sçais ce que je fus, je sçais ce que je suis Je fais ce que je dois, je dois ce que je puis. Guérin de Bouscal, Cléomène (cf C. Gagnère, Pour tout l’or des mots) / .Je viens mettre mon coeur et mon crime à vos pieds. Racine, Bajazet / Je crois ce que je dis, je fais ce que je crois. V. Hugo, L’année terrible / Je me mire et me vois ange! et je meurs, et j’aime... S. Mallarmé, Les fenêtres / Mél: Je ne sais pas ce que je dis... Je ne sais pas ce que je sais... Je ne dis plus ce que je veux... M. Maeterlinck, Pelléas et Mélisande / Je viens de perdre ma fille. Je n’aime plus Dieu. P. Gauguin, Correspondance / Je sens que je suis libre, mais je sais que je ne le suis pas. Cioran, De l’inconvénient d’être né / Je ne sais d’où je viens, je ne sais où je vais. RL. Piachaud, L’indifférent / Je frappe comme un sourd à la porte des morts Je frappe de la tête qui gicle rouge. R. Gilbert-Lecomte, Le fils de l’os parle / Je fais ce que je veux faire!... Je ne me tais que quand je veux me taire! H. Neves, Les Lapidés / Puisque je te le dis Mais oui je veux Puisque je te dis qu’non J’veux c’que tu veux Je t’aime mais oui Mais oui je t’aime Puisque tu me le dis. S. Gainsbourg, Chanson / Qui bat là Une phrase de la langue Au vent du je u M. Deguy, Le métronome / Le «je» ne vaut pas le chant d’«Il» (ou «Elle»?) P. Joinul, Mon prof de maths sent le tabac ah! // «Je… Ils…» A. Adamov ; «Le je et le tu» M. Buber ; «Je l’ai pas vu, je l’ai pas lu, mais…» Cavanna ; «Je ne…» A. Èmaz ; «Je suis ce que je vois» A. Hollan ; «Je ne suis pas ce corps» CK Stead ; «Je ne sens pas bon» M. Walser ; «Je ne sais pas» F. Teillard ; «Je suis un chat» S. Natsumé ; «Je suis né» G. Pérec ; «Je suis le roi » Al. Bryce Echenique ; «Je suis dans les mers du sud» J.L. Coatelem ; «Le je et le tu» M. Buber ; «Je suis mort » E. Deschamps ; «Je suis mort hier» A. Marinia ; «Je ne suis pas mort» A. de Richaud ; «Je suis mal dans ta peau» G. Cesbron ; «Je dis, à moins que sel ne la roue» J. Roubaud ; «Je ne suis pas là» Slavenka Drakulic ; «Je, tu, nous» Luce Irigaray ; «Je de mots 1» M.F. Lavaur ; «Je suis ce que je vois» A. Hollan ; «Je vis» Leila Baalbaki ; «Je suis né un jour bleu» D. Tammet ; «Je suis en bois» Giula Carcasi ; «Je» B. Jakobiak ; «Je ne» A. Emaz ; «Je suis sang» J. Fabre ; «Je dis, à moins que le sel ne la roue» J. Roubaud ; «Je m’en vais» J. Echenoz ; «Je t’ai vue» Julie Parsons ; «Je viens de la nuit» Myriam Montoya ; «Le je des yeux» JL Parant ; «Je suis le vent» Jon Fosse ; (th.) / « Je suis né huit fois» S. Mansouri / « Le Je des yeux » JL Parant / « Je n’ai pas peur » N. Ammantini

Bx-A: «Je ne pars plus» JH. Verger-Duvignan 1870 / «Je et moi» V. Brauner 49 / «Je nais» Fred Deux 49

Cin: «Je suis né mais …» Y. Ozu 1932 / «Je sais où je vais» M. Powell 47 / «Je dois tuer» L. Allen 54 / «Je vis dans la peur» A. Kurosawa 55 / «Je n’ai que toi» M. Gherak 58 / «Je l’ai eu» L. Pons 69 / «Je veux tout» Guila Braoudé 99 / «Je lis dans tes yeux» Valia Santella 2005 / «Je vais bien, ne t’en fais pas» P. Lioret 06 / «Je veux voir» Joana Hadjithomas-Kh. Joreige 08 / «Je ne dis pas non» Iliana Lolic 09 / «Je suis un no man’s land» T. Jousse 010 / «Je suis » E. Finkiel 011

(je-m'en-fous)

 

nm Tech: cf Jet / intj (Moselle) jé!

 

jean nm pop Vx Lâche, cocu,

Exp Vx: C’est du bon temps de jean-de-vert = c‘est du passé!

(Vx jean-chouard, jean nu-tête Vx Arg = Pénis ; jean-de-gand oiseau ; jean-du-houx= bâton ; jean-le-blanc; jean-le-gouin)

 

jeans ou jean nm Mtan, pl abrv de blue-jeans

Exp: Jeans slim Le jeans qui colle…

Pub: «Soldes Jeans: À la caisse 30 pour cent femmes, 20 pour cent hommes»

Pub : «24,99 e E Et Léa entre dans la jean set» C&A, vêtements, 05

Cit: Le sable chaud colle à la toile du jeans, boit le foutre. A. Guyotat, Eden Eden Eden

 

 

jeep nf Mtan Véhicule

Ex: Dur ou boue, guerre ou paix, puy ou puits, la jeep va en tous lieux.

B.D.: «Jim, John et la jeep» Eric

 

je ne sais quoi nm

Ex: «C’est un je ne sais quoi qui se sent mais qui ne peut se dire.» Larousse Un. 19es.

Cit: «Le je ne sais quoi» Meilhac et Halévy

 

jerk nm Mtan Danse / Sur accélération

 

jet nm (de Jeter)

Ex: Ce stick est en bois sans noeud, d’un seul jet. / Le jet de dés / J’ai jet d’un geai jais. (en SMS = G G d’1 G G....)

Exp: D’un seul jet, d’un seul. / Jet de coin (Sport, handball) / Jet de feu / Jet à la mer / Un jet plus gros que le bras.

Cit: Toutes sortes de traicts et d’armes de ject. Amyot, Marcel / Dans la cour le jet d'eau qui jase Et ne se tait ni nuit ni jour. Ch. Baudelaire, Le Jet d'eau / Ils y lancent des jets de soupe, Mon triste coeur bave à la poupe. A. Rimbaud, Le coeur du pitre / Quand il me gagne, c’est un nuage qui monte, c’est le jet d’une vague vers le ciel. P. de la Tour du Pin

Bx-A: «Le jet de sang» A. Masson 1936 / «Jet d'eau» F. Bacon 88

 

jet nm Mtan Avion à réaction

Ex: Tous ces jets qui blessent le ciel de raies blanches….

Méd: Jet lag Syndrome du décalage horaire

Cin: «Jet set» F. Onteniente 1999

(jet-ski; jet-set; jet-stream)

 

jet’ adj abréviation de «jetable» (Société de consommation, etc)

Ex: Un vieux jet’, un chien jet’, un chat jet’... (Principalement à l’approche des vacances) / Si on te paie à ne rien faire c’est que t’es jet’.

 

jeu nm (Activité «primordiale» autant chez les humains que les animaux)

Ex: Au jeu du plus con, à lui le gros lot! / Il y a du jeu dans ce gong. / Il fait vieux jeu. / Jeux de mains. / Jeux de plein air / Pour un oui ou pour un non, faut qu’il nous sorte le grand jeu! / Ce n’est pas ton jeu que de jouer de cette sorte. / Il se pique au jeu. (C’est sa drogue). / «Jeu de passe-boule: on lance des boules qui passent par la gueule et tombent dans les cases de un à douze.» (Catalogue Manufacture)

Exp: Le jeu de mail (Vx) , de bar, de dés, etc. / Jeu de main, jeu de vil. / Le jeu lui en dit, Le jeu lui plaït, Le jeu ne lui en dit pas ; J’y vais du jeu , J’y suis du jeu ; Etre à deux de jeu (égalité) ; de jeu fait (Vx) / Je n’ai pont de jeu. pas de bonnes cartes. / Faux jeu. jeu de cartes où il y a des cartes en trop ou de moins (Littré) / Il nous sort son grand jeu! / Il se fait un jeu de / Ce n’est qu’un jeu! / Ce n’est pas de, du, jeu. / Si c’est son jeu… / Je n’ai pas de jeu. / Il fait vieux jeu. / C’est un jeu joué! / Jouer franc jeu, le jeu, bon jeu / Jouer à jeu sûr. / Faire voir beau jeu à... / Plein jeu / Faux jeu: «Jeu de cartes où il y a des cartes de trop ou de moins.» (Littré) / Il sait bien son jeu. / Il lui a fait voir beau jeu. / Ils sont à deux de jeu. (Vx Mauvais offices réciproques) / Le jeu du ni oui ni non / Le jeu du doigt de fer (Bavière) / Il s’est pris à son propre jeu.

Méd Prof O’Bidet: Louis Braille plonge dans la nuit à l’âge de trois ans, quand par jeu, il taille du cuir, un bout lui frappe les yeux. De ce choc est né plus tard pour tous ceux dont la vue est out, «le braille» en points qui saillent.

Pr: Dieu vaut jeu. (= Juste retour du mal fait à autrui) / Il n’est jeu qu’à joueurs. Cotgrave / Cil fait bien le jeu quand il est beau. (Vx) / Les jeux des princes sont beaux à qui ils plaisent. (Bovilly XVIes) / Les jeux sont faits, rien ne va plug! / Jeux de l’a et jeux de mour sont un même truc. / Jeu de dames, feux de l’âme.

Pub: «La vie est un jeu» Gamecube Nintendo 2002 / «Des jeux pour tous Tous pour les jeux» Mairie de Paris, J.O. 2012??

Cit: Ce qu’ils en font n’est que par jeu. Moière, Sicil. ; C'est dans le jeu qu'on voit les plus grands coups du sort.id, Les Fâcheux ; Battre un homme à jeu sûr n’est pas d’une belle âme; Et le coeur est digne de blâme Contre les gens qui n’en n’ont pas. id, Amphytrion ; Il n’est guère de jeu que trop loin on ne mène. id / Ce que je dis n’est point jeu. id, Tartuffe ; Ce sont là jeux de prince. La Fontaine ; Ce qui leur fit mettre en jeu cette feinte. id, Gag. / Je dise un peu de mal, dont je ne pense rien, pour lui faire un beau jeu. Gresset, le Méchant / Vous faites un jeu de dire du mal de votre âme. Me de Sévigné, Corresp. / D’un bon mot du vieux temps je couvre tout mon jeu. Régnier, Epitres / L’on sait que les dettes de jeu sont les seules que l’on paye dans le monde. Diderot, Les bijoux indiscrets / Le jeu, la femme, le vin friand Font l‘homme pauvre tout en riant. A. Le Roux de Lincy, Proverbes / Je veux jouer ce jeu-là, sans qu’on n’en sache rien. Balzac, Eugénie Grandet / Tout va sous terre et rentre dans le jeu. P. Valéry Poésies / là Moi je ne suis plus dans le jeu. J. Giraudoux, Électre / J’ai tout de suite lu dans votre jeu. F. Mauriac / Jeux de mots jets mous. R. Desnos, Rrose Sélavy (Corps et Biens) / Le jeu du tu nous je. B. Noël / Je est un jeu. Que jeu naisse, et que les vieux en crèvent! P. Joinul, Oublions nos querelles voici que s’avance le vitrier boiteux / La flèche mise en jeu la meute sur tes erres Je me pointe l'arc au bras il est trois heures. Gaiano, Daluyong / Les gosses ont tant le jeu au corps qu’ils aiment jouer sur les champs de mines. PMJNL, Lyon n’est plus (Théâtre monosyll.) // «Le jeu de la mort» Paul Féval ; «Le jeu du seul» P. de La Tour du Pin ; «Le jeu sur le pont» S. Ferrero ; «Le jeu du roi» J. Raspail ; «Jeux de mains» Ruth Rendell  ; «Le jeu des rois» Karine Naouri ; «Jeux» U. Gonzalez de Leon ; «Jeux du ciel et de l’eau» Y. Ritsos ; «Jeu du saint sang» Flandres Th. collect. ; « Les jeux de la nuit » J. Harrison ; «Les jeux sont-ils faits?» Isabel Fraga ; «Jeu pour de vrai» R. Weiner ; «Jeux d’eau» M. Ravel

Bx-A: «Le jeu» P. Puvis de Chavanne 1868 / «Jeux dans le parc» A. RL Véron 1880? / «Jeux d’eau» P. Bonnard 1906 / «Jeu de mains et clown» Marconi, Art brut 21-37 / «Le jeu d'as de coeur» M.W Swanbeg 54 / «Grand jeu» Anita de Caro 68 / «Le jeu de 421 vert» B. Buffet 71 / «Jeux de tir» M. Pincas 74 / «Jeux» L. Soutter 1939 ; JL. Merklen 75 / «Le jeu de l’œil» Federica Matta 1994

Cin: «Le grand jeu» J. Feyder 1934 / «Jeux de mains» M. Leisen 35 / «Les jeux sont faits» J. Delannoy (JP Sartre) 47 / «Le jeu de l’oie» A. Fons 65 , M. Summers / «Jeux de nuit» Mai Zetterling 65 / «Les jeux de la vie» Jan Troell 67 / «Le jeu» J. Kawalerowicz 68 / «Jeux de chats» K. Makk 74

Bx-A: «Jeu de deuil» Annette Messager 1994

B.D.: «Jeux de Toah» E. Paape-A. P. Duchâteau

 

jeun (à) loc adv

Méd Prof O’Bidet: Il faut que tu sois à jeun pour toute prise de sang. / À jeun, pas de Net.

Cit : Un vieux à jeun vaut-il mieux qu’un jeune plein? Me de XXX, mes vies seXXXuelles

jez ou jes’ nm Arg Jésuite

 

jex nm Ant Marque devenue synonyme de paille de fer

 

ji ou gi adv Arg Oui!

 

jib nm Mtan Cnd Foc

Exp: Il lâche le jib. Il s’exprime sans retenue.

 

jig nm Mtan Cnd Gabarit

 

jit nm Pousse, drageon (Dial rég Langd)

 

jo nm dans l’exp.: Il fait son jo. (Dial = coq cf Jal, Jau) / J.O. sigle = Jeux Olympiques ; Journal officiel

 

job nm (nf au Québ) Mtan Travail, emploi / Pp Vx Sot

Ex Québ: Elle l’a eue la job! ça ne date que d’hier soir. ; Je fais une job de bras. (Basse besogne) ; Pour faire cette job-là ça prend de l’huile à bras. (Dict.Québ. Claire Armance) / Sha da da da… Yip yip yip yip… Mum mum mum mum… Trouve un job Sha da da da… (Chanson: Get a job, Paroles françaises de B. Vian)

Exp: Il te monte le job. = Il t'abuse.

 

joc nm Dial Repos du moulin

 

joel nm Poisson

 

joie nf Plaisir de l’âme (E. Littré)

Ex: Un jour sans toi est un jour sans joie! (Brève inaugurale) / Il est si con qu’il m’a mis en joie. / Quelle joie? quand on trouve dans son lit quelqu’un dont on ne sait pas qui il est, ni ce qu’il fait là... / Quelle joie, quand on prend le train, un train non-stop, qu’il part,… et que l’on se rend compte que l’un des deux se trompe de ligne!… / Ce fils est sa plus grande joie. ; Il est à la joie de son coeur. / «Chaque langue est une joie sans finG. Steiner, Interview

Exp: C’est la joie! ; C’est pas la joie à c’que je vois! / J’ai la joie de vous voir. / Il ne se sent plus de joie. / Feu de joie. / Fille de joie / Il s’en donne à cœur joie. / Faire la belle joie. = coïter (Vx)

Pr: «DE. MA.JOIE.DIRE.FAIRE.TAIRE Maxime de Jacques Coeur / Joye au coeur fait bon teint. (Le Roux de Lincy, Prov.)

Pub: «Vive la joie» Clairbois, jouets 86 / «C’est la joie» Mako, jouets 86 / «La joie est BMW» Automobiles 2009 / «La joie lui va si bien» Nouvelles BMW 2O11

Cit: Il: n'y a pas de joie sans vin. Le Talmud, Pesakhim / La joie de te voir mon frère! Viens dans mes bras Serre-moi contre toi! Sénèque, Thieste / De ma dame vient la grande joie que j’ai. Jacquemin de la Vente (trouvère 13es), refrain d’une chanson / Ah! que tu me donnes de joie! Molière, Le Médecin volant ; Je jette des larmes de joie. Id, Don Juan ; Le ciel vous tienne tous en joie. Id, Tartuffe / Thieste, quelle joie! Je vais jouir des maux où tu vas être en proie. Crébillon, Atrée et Thyeste / Quelle joie de vous voir belle et de belle taille! Me de Sévigné / Ils volent dans les bras l’un de l’autre et tombent tous deux morts dejoie. L. Sterne, Tristram Shandy / La joie est le vrai bien; tous les autres sont faux. E. Boursault, Un jeune homme / Quelle joie ce fut pour la cour. V. Hugo / La joie ne se cueille pas deux fois dans une vie. C. Baudelaire / riant et criant, Ces pauvres êtres en proie À la pire joie. Marie Krysinska, Le Sabbat / O cœur îles de joie Sur fond de peine, La joie est une soie Sur fond de laine. C. Péguy, Quatrains / Et moins de joies me font des signes, Et plus de jours me sont des cages, Or, j’ai le cœur gros de nuages; dans un pays de trop de cygnes. Max Elskamp, Tour d’ivoire (Salutations dont d’angéliques) / Qu’est-ce que que je fais donc pour sa joie? A. Gide, L’immoraliste / Il y a la joie qui est la plus forte... Il y a Dieu qui est le plus fort. P. Claudel, Jeanne d’Arc au bûcher (orat. mus. A. Honegger) / La vie est grave,et il y a si peu de joies. K. Tucholsky, Apprendre à rire sans pleurer / Elle est grande, mais sans plus; au fond de ses yeux brille la joie de vivre... F. Wedekind, Journaux intimes / Il y a en moi une joie qui va me faire crier. A. Camus, Le malentendu / Bouche bouche touche couche souche la joie sort par la bouche. P. Albert-Birot, Grabinoulor / La joie est-elle un jeu des mots Ou bien leur poids ou bien leur sens? La joie est-elle plume d’oie Qui te laisse sans voix? Jean Cocteau, La joie de vivre / Mais d’où vient cette joie sans borne qui nous a tués? JP Duprey, Derrière son double / Je sèche au vent mes nippes, mon cœur à nu Et le ciel tombe, tombe, dans une coupe. Je bois la joie. P. Neruda, Le jour éblouit / Terre! Terre! Oui c’est toi Terre! Terre! Je te vois Terre! Terre! viens à moi Oui, terre je suis à toi Terre! Terre! Oui c’est toi Terre! Terre! qui donne la joie…  Ch. Trenet, Chansons ; Y a d’la joie! (id) / J’ai un fleuve qui coule dans mon rire j’ai une joie qui veille sous la fièvre. T. ben Jelloun, Poésies / Entre tes seins hauts lieux Je vais à joie le corps. K. Faouzi al–Charâbi, Le voyage rougeÇa lui rentre dans la peau Par le bas par le haut… La fill’ de joie est seule Au coin d’la rue là-bas Les filles qui font la gueule Les hommes n’en veul’nt pas…». M. Emer, L’accordéoniste (chanté par E. Piaf) / Et la joie du sexe c’est la joie des yeux dans le feu et le sexe est un œil qui voit la chair comme les yeux sont un sexe qui touche le feu. J.-L. Parant, Poèsies. / Quand un nuage touche terre il n’en croit pas ses yeux, et pleure de joie. Dr Charlusse, Poisons d’avril sans écailles / «Les joies de plein air» A. t’Serstevens ; « Joies» F. Vielé-Griffin , Anne Guilbaut  ; «La Joie» G. Bernanos ; «Joie dans le ciel» CF. Ramuz ; «La Joie des yeux» JL. Parant ; «La joie fait peur» Me Emile de Girardin

Bx-A: «Les joies de la vie» A.P. Roll 1895 / « «Joie pour toi VI» Assetto 62

Cin: «La joie» P.Bregança ; Marina Meliande 2010

 

joins, joint, v, adj (Joindre)

Exp: Joint que (Vx) ; Ci-joint / Un point qui en joint un autre. / A pieds joints. / Mal joint

Pr: Si tu veux un joint joins les deux mains et prie le Dieu H.

Cit: Le Ciel pour être joints ne nous fit pas tous deux. Molière, École des maris / Tout à de tristes nuits joint de plus tristes jours. Crébillon, Atrée et Thyeste / Et la jeune femme... a joint ses mains, et lui souffle des mots très doux Qu'elle veut comme un vin du ciel lui faire boire. W. Chapman, Vinum divintus, (Les fleurs de givre) / Un homme qui donne ne donne que son or; la femme y joint son cœur. E-W Legouvé / Ma taille est deux fois l’arche qui joint l’ante au pont. Gilberte H. Dallas, Narcisse (Alphabet de soleil)

 

joint nm

Exp: joint brut ; faux joint ; à plat joint / Joint de grain, plat, sec (cf Techn nuc)

Cit: Il faut faire de beaux joins tout le temps. Sophie Podolski, Le pays où tout est permis / L'homme est un joint, joint du ciel et de la terre. Un être, qui se dit Dieu, le fume comme une drogue. Dr Charlusse, Mémoires d’un retraité de la Haute Mouture

 

jonc nm Plante / Québ Peau qui recouvre l'anus des volailles

Ex: A son doigt un jonc d’or. (bague)

Exp: Droit comme un jonc.

Pub: «Moins vingt pour cent sur tous les joncs de la mer» Saint-Maclou Paris,Tapis 2002

Cit: Viens. Là sur des joncs frais ta place est toute prête. A. Chénier, L’aveugle / Jonc: Une canne doit être en jonc. G. Flaubert, Dict. des idées reçues

(jonc des bois = Luzule poilue ; jonc des champs = Luzula campestris)

 

jonk nm Arg Bl Plouc

 

jos nmpl Québ Les seins / Picardie: Chômage

Ex: La fille du boss a des gros jos.

(jos. louis Nom d’un certain petit gâteau crémeux au Québec)

 

joual nm Parler populaire au Québec ; adj pl jouaux ; (et Variante pop de cheval)

Exp: Joual vert! Juron ; Il est en beau joual vert. = en colère / J’ai un joual vert de mal de tête. («cheval»: Un team de jouaux; Fort comme un joual)

Cit: «À cœur joual» Marie-Claire Blais

 

jouc nm Dial Ouest: Perchoir de poulailler

 

joue nf Chair de la face

Ex: Les ploucs ont les joues bien rouges. / Je pique mon fard, le sang me monte aux joues. / Mis en joue, puis mis au trou... / «Nous sommes la claque et vous êtes la joue!» Phrase de R. Desnos en réponse à un spectateur ayant crié «Vous êtes la claque!» lors de la représentation houleuse de L’Etoile au front de R. Roussel le 5.5/24

Exp: Il s’en donne par les joues. (Vx) / En joue! Feu! (Pour la suite cf le mot: Mort)

Cit: Ma joue qui quiert la joue. Cothrave / La guêpe touche ta joue en fleur de son aile de crêpe. V. Hugo, Les Contemplations / Une larme coule sur les joues creuses de la veuve. E. Sue / Il se fait tard O baise moi sur la joue et pars et c’est mon jouet quelque part… J. Joyce, Ulysse / Les joues des fées se brûlent aux feux de joie. R. Desnos, Rrose Sélavy (Corps et biens) / Que le ciel reste pâle comme les joues du mort et les mains de la croix. P. Reverdy, Solitude / Ses joues sont un peu plus creuses que tout à l’heure... Sa tête se penche, elle non plus il ne sait trop où la mettre. Renée Rivet-Borac, Les Vieux // «Les joues en feu» R. Radiguet

 

joueb nm mot nouveau = Journal intime sur le web = Weblog ou Blog

 

jouée nf Côté d'une embrasure

 

jouer v, joue, joues, jouons, jouez, jouent, jouai, jouais, jouaient, joua, jouât, joué, etc

Ex: Jouer au pince-cul Colin maillard Vx / À quel jeu joues-tu? / Tu nous joues quoi? / Non! Tu ne joues pas le jeu! / Il m’a joué un bon tour de con. / Il y a un bon coup à jouer. / Il se joue de toi et t’y vois zef. / Tu nous joues ton va-tout, ou ton va-rien? / Crois moi, rien n’est joué. / Jouer à jeu sûr, à coup sûr! / C’est un joue tout seul. / Tu n’as pas peur que ce qui se joue soit un peu trop gros pour toi? / Joue donc cartes sur table! / «Faut-il jouer la carte de l’Est?» / On a fait jouer les eaux. (cf Château Versailles) / Qu’est-ce qu’on y joue de mois ci? / «Il faut que la France joue son role. Et pour qu’elle joue son role, il faut qu’elle soit la France.» Ch. de Gaulle (cf Bêtisier polico-militaire) / Il a fort bien joué Le Cid. / «Je ne sais pas tout jouer. Et je ne le veux pas.» (Isabelle Adjani, interview) / «Je joue pour que je ne me trouve pas face à moi-même.» (Une comédienne) ; Une vraie star ne se la joue pas. (id) ; Jouer le texte rien que le texte. (Brève de metteur en scène)

Exp: Jouer à bouche mue. = Ne pas parler ; Se jouer de son fief ; Jouer des mains (Vx) / Tout est joué. / Rien n’est joué. / C’est un jeu joué. / ll a bien joué son jeu! / Il se joue de tout. / Il joue les gros bras, les gros durs. / Jouer de tout son reste. / On ne joue pas dans la même cour. / Il m’a joué la grande scène du trois! / Jouer au plus fin; au plus sûr. / Tu as vu jouer ça où? = Doute / Jouer rip = Se tailler / Jouer au fait rien. / Jouer plus fort que le jeu = À la boule lyonnaise: pointer plus fort que le but / Se faire jouer un cul. = Se faire avoir. ; Jouer dans le dos de = Le tromper (Québ) / Jouer la fille de l’air. / Jouer couque = Jouer à cache-cache (île Maurice) / Jouer rip = Se tailler / Jouer plus fort que le jeu = À la boule lyonnaise: pointer plus fort que le but (Cf s P. Perret) / Jouer le champ (hipp.) / Jouer lourd (tennis) / Jouer sur les dents. (Mus. S’esquinter les lèvres) /Jouer la paille aux fesses (cf Rugby)

Pr: C’est en jouant que les chiens mordent. / Chance vaut mieux que de bien jouer. / C’est un âne qui veut jouer de la lyre. (grec)

Pub: «C’est bien joué» Berchet, jouets / «Tout le monde y joue» Playstation 2, jeu video / «À vous de jouer» Durex, condoms / «Mieux jouer grâce à dual core» Toshiba, micro processeur Intel 06

Cit: Lorsqu’on joue un tour à quelqu’un, il faut prendre garde à ne pas être pris à son propre piège. Esope, Fables / Pas de si laide et sotte jusque à ce jour qui de la belle et sage ne sache jouer tous les tours. W. Shakespeare (Othello, Iago) / Ce Monde, comme on dit, est une cage à fous Où la guerre, la paix,... la haine,... l’ire, la liesse,... se suivent tour à tour et se jouent de nous. A. Mage de Fiefmelin, Second essai du spirituel (XVIe)... la haine / Et tu m’oses jouer de ces diables de tours? Molière, Sganarelle / Quand on joue à la paume, c’est une même balle dont on joue l’un et l’autre, mais l’un la place mieux. B. Pscal, Pensées / Quelle farce, dit-il, vont jouer ces gens-là? La Fontaine / Des singes dans un bois jouaient à la main chaude. Florian, Fable, Les singes et le léopard / Joue-t-il gros jeu? Il joue beau jeu. A. de Hamilton, Mémoires du conte de Gramont / Il joua jour et nuit, fit grand’chère et bon feu. M. Régnier / Il va jouer son rôle; eh bien! jouons le nôtre. Collin d’Harleville / …quand on joue à la paume, c’est une même balle dont joue l’un et l’autre, mais l’un la place mieux. Pascal, Pensées / Ils font en se jouant et la paix et la guerre. Voltaire, Triumv. / Oui, mais ils ont joué leur tête. – Je le sais; et le sort les livre et te les doit. Lamartine, Contre la peine de mort (Au peuple du 19/10/1830) / Ils jouent pour la femme qui aime les femmes le rôle d’une autre femme, et la femme leur offre en même temps à peu près ce qu’ils trouvent chez l’homme. M Proust, À la rech., Sodome et Gomorrhe / Tu joues ou tu n’joues-t-i pas, face de ver? H. Barbusse, Le feu / Je joue si mal – Oh! que non! vous ne jouez pas mal. G. Duhamel, Le journal de Salavin / L’aube jouait sur les seins de la fille du roi. J. Erdy, Légende / Ah! non! Pas jouer ce jeu-là; ça coûte trop cher! Un coup de poing ou un coup de tête, mais rien de plus. Je jette la pince. G. Darien, Le Voleur / Je crie comme elle me tord... Aïe! aïe!... les autres c'est à coups de bottes qu'ils me jouent! tzimb! et brang! et pang! plein les côtes! LF. Céline, Normance / Je joue ta peau de fée contre ma peau de fou… P. Bourgoignie, Miroir saxophone rose (ds Phantomas 65) / Les hommes qui ne savent pas jouer me font peur. A. Jozsef, Poèmes // «Jouer le jeu» J. Réda

 

jouer nm

Exp: Le bien jouer

 

jouet nm

Ex: «Au fil de l’eau en jeux et jouets» (Expo musée de la batellerie Paris 03) / «Les jouets ont-ils un sexe?» (Nice-Matin)

Exp: Le jouet du sort…

Pub: «Des jouets pour de vrai» Tente, 81 «Quels jouets pour Noël?»

Cit: Je songe aux jouets de mes cinq ans. Une fois miens, ils furent les maîtres. E. Jabès, Je vous écris d’un pays pesant / Les mots sont des jouets. Et à leurs jeux on y gagne des phrases qui font rire! Dr Charlusse, Des mots et des mômes / Qui ne croit plus au Père Noël a l’âge de ses jouets. id

Cin: «Le jouet» F. Veber 1976 

 

joueur adj, n

Ex: Plus il y a de joueurs moins il y a de gain. (Brève d’un perdant)

Exp: Joueur hors jeu

Méd: « - Doc, j’ai le buste de biais, et il me pousse un gros cal dans le bas du dos. Et le même dans le creux de cette main. – Stop! Je vois : tu es un joueur de vieil orgue des rues. – Vrai! Ah il est fort ce kon de doc! » (cf Maladies professionnelles et musicales)

Pub: Les chiens sont très joueurs,… et gagnent au tac-os-tac (La Française des jeux??)

Pr: À bon joueur la balle lui vient. ; La balle cherche le joueur. ; Les fautes sont contre le joueur. (Vx) / La chance va au joueur, comme le clou va au pneu. (ZZ)

Cit: Le monde? Un vieux joueur de flûte Qui sur les hautes notes bute Et chaque jour en saute un peu. J. Arany, Le monde // «Le joueur» F. Dostoïewski ; «Les joueurs du A» AE. Van Vogt ; «Les joueurs de go» Denise Le Dantec ; «Le joueur» J.F. Regnard

Bx-A: «Le joueur de luth» Le Caravage 1597 , A. Grammatica 1615 , H. Sorgh , Meissonier 1850 ; «Joueurs de luth» Strozzi, D.Tesniers , A. Carrache, etc. / «Les joueurs de dés» G. de La Tour 1650 / «Les joueurs de skat» O. Dix 20 / «Les joueurs de coeur» R. Matta 45 / «Joueur de flûte» J. Dubuffet 47 / «Joueurs» S. Kopac 63 / «Joueur de jazz» I. N’Diaye 69

Cin: «La vie d’un joueur» F. Zecca 1903 / «Le joueur» C. Autant-Lara ; A.Batalov 70 / «Les joueurs» J. Dahl 98

 

joueux nm Québ Joueur

 

joug nm Pièce d’attelage

Exp: «Dieu seul mon joug est» (hist Devise) / Faire joug Plier, céder (Vx)

Pr: Qui suce du joug perd le goût du goût...

Cit: Un joug un peu bien rude. Corneille, Othon / Il tient le joug de mes fautes Par trop hautes, En sa main fort lié. G. Guéroult, Lamentations de Jérémie... /… c’est tout ce qu’il vous faut: Le joug qui sied aux têtes creuses, le coup de fouet qui vous tient chaud. A. Pouchkine, Le Semeur // «Sous le joug» I. Vazov

 

jouir v, jouis, jouit, jouît, joui

Ex: Il est plein de fric mais ce n’est pas lui qui en jouit. / Tu as joui, oui?, dix sur dix? / Tu jouis, tu jouis, c’est tout ce que tu sais faire! / «Tu jouis, p’tit? – Non m’dame, je pisse!» (Brève classique) / Quand je jouis de te faire mal, il faut que je vois tes yeux. (Brève de sado) / Je jouis donc je suis. (Brève de philo) / «Les putes je les fais jouir deux fois: quand je paie, et quand je pars.» (Brève de comique)

Exp: Il jouit de son reste. / Jouir de bonne foi.

Cit: Rien ne manque à ces lieux qu’un cœur pour en jouir. A. de Lamartine, Les Harmonies poétiques et religieuses / La femme qui ne jouit pas est celle que l’on aime. Ch Baudelaire, Pensées / Peu à peu je ne l'aime plus. Il jouit trop. B. Vian, L'Automne à Pékin / La lune n’est pas à toi, bonne dupe, et tu te bats pour que des nobles puisses en jouir. JP. Sartre, Le Diable et le Bon Dieu (Nasty) / Et je t’ai vue te rompre et jouir d’être morte ô plus belle Que la foudre, quand elle tache les vitres blanches de ton sang. Y. Bonnefoy, Théâtre

 

jour nm

Ex: Y en a pour qui les jours sont des nuits. / En dix ans, j’ai pas pris un seul jour! / Il y a des jours où rien ne va… / Ces ais sont mal joints, il y a du jour. / Ceux à qui tu dois le jour sont-ils morts? / Il bosse jour et nuit, pour rien. / Donne lui le bon jour de ma part. / Un jour on voit le jour, et chaque jour est un jour qui n’est pas le même. / Ma mie passe son temps à faire des jours. (cf Dentelle) / Non, je t’en prie, pas ce soir. Je suis dans mes jours. (Brève féminine) / C'est un long jour qu'un jour sans cette poub de web.

Exp: Il est mort plein de jours. = vieux (Vx) / Jour de Dieu! / Au point, à la pointe, à la pique du jour. / Sur ses jours Au terme de sa grossesse ; Il est mort plein de jours. (Vx) / Au grand jour. / Faux jour / Il se fait jour. / De nos jours / De jour en jour / Il y a du jour. / Il se fait jour. / A un de ses jours! / Les jours gras, les beaux jours, les grands jours, etc. / Le haut du jour / Est-il jour? / Voir le jour. /Jour à plomb, Jour droit (Arch.) / Le saint du jour, Le goût du jour, le pain du jour, les oeufs du jour etc / Il vit au jour le jour. / Il n’est pas de tous les jours! / Quelqu’un de ces jours... / Une chose de deux jours. / Il se met à tous les jours. = se prodigue / Un beau jour... / Plus beau que le jour. ; Clair comme le jour, Un jour de beau temps etc. / Tu n’es pas à jour. / Il fait du jour la nuit et de la nuit du jour. / Il fait ses jours. / Il n’est pas de tous les jours! / Se mettre à tous les jours. = Ne pas se ménager (Vx) / Tous les jours que Dieu fait… / II n’est pas dans un de ses bons jours! / Queb: Jour à jour = De part en part ; Le jour des tours = Le jour des Morts / Suis genev: Pour à tous les jours = S’applique à’un vêtement mis les jours de travail.

Pr: Quoique fol tarde, jour ne tarde. (Le Roux de Coucy, Prov.) / Con comme un jour sans vin. / On fait plus en un jour qu'en un an. / Le beau jour se prouve le soir. / Un jour pour toi, un jour contre toi. (Arabe) / Que de bons jours qui ne sont pas de bons soirs! ; Un jour en vaut trois pour qui fait chaque chose en son temps. (Chinois) / A bon jour, bonne oeuvre.

Pub: «Une belle table pour tous les jours» Magefesa, nappes 76 / «La mode au jour le jour» J. Riu, vêtements 78 / «De tous les jours de toutes les fêtes» Porcelaine de Limoges 80 / «C'est le jour et la nuit» Canal Plus tv 84 / «Mars fait les bons jours» Barre chocolat 84 / «Le luxe c’est tous les jours» Villeroy-Boch, art de la table 90 / «Chaque jour, au cœur des courses» Paris-turf, jnl hipp. / «10 jours pour le prix de 6» BHV 04 / «Chaque jour est une chance» Carte bancaire bleue Visa 06

Cit: Pas un jour sans une ligne. (Hist.) Pline, Histoire naturelle / Le jour n'est pas plus pur que le fond de mon coeur. Racine, Phèdre ; Du jour que je le vis jusqu’à ce triste jour. id, Alexandre le Grand / J’ai su me faire jour jusqu’au fond de son âme. P. Corneille, La Suiv. / Un prince dont les yeux se font jour dans les coeurs. Molière, Tartuffe / Mes jours sont courts, ce n’est rien de ma vie. R. Belleau, Odes (ds Anthologie de la poèsie religieuse française) / Une grande fille comme vous ne sait rien faire? Jour de Dieu! Grandval père, L’appareilleuse / Deux onces de pain et un verre d’eau par jour. B. Pascal, Provinciales / Il n’est si grand jour que ne vienne vespre. ; Quoique fol tarde, jour ne tarde. Cotgrave, Dict. / Veux-tu? faut-il que je meure? Tiens, je te donne pour cette heure Toutes les heures de mes jours! A. de Lamartine, Nouv. méditations ; Chaque homme a son siècle, et chaque homme a son jour. Id, La retraite / Je ne suis plus le même un jour de fête, et crois Qu'un masque que je mets me fait une autre tête. V. Hugo, Hernani / Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont. G. Apollinaire, Alcools / Jours de pluie jours de sang La pluie tombe et sème la boue goutte à goutte. P. Soupault, Message de l’île déserte / La fin du jour est femme. P. Valéry, Mélange / Cette peau de pêche faite pour le jour-à-jour. H. Bazin, Qui j’ose aimer / Jour à peine plus jaune sur la pierre et plus long. P. Jaccottet, À la lumière d’hiver / Le jour pointe Mais ma chambre n’est qu’une longue nuit. N. Hikmet, Poèmes / Le jour, une graine qui lève Dans le champ de la nuit. Adonis, Pollens / Le jour est plus clair qu’on le croit La vie est plus forte que la mer. G. Hénault, Miroir transparent / Les choses sont claires, ou simples, ou ni claires ni simples, les jours qui suivent les jours de pluie… N. Judice, Ode, Un chant dans l’épaisseur du temps / Vient le jour où il n’y a pas de pus grand jour. Hélène Dorion, Sans bout du monde / Même si tu briques ta piaule, la lune ne brille qu’à ses jours. Dr Charlusse, Ça va de là // «Les jours et les nuits» A. Jarry ; «Jour et nuit» L. Guillaume ; «Jour à jour» HF. Amiel ; «Les jours de notre mort» D. Rousset ; «Les jours sont longs» H. Bernard ; «Jours sans fin» O'Neill ; «Le jour que je suis grand» P. Fournel ; «Jours de l’an» Hélène Cixous ; «Le jour des morts» C. Nooteboom ; «Le jour de ma joie» M. Boyd ; «Jour de mes jours» M. Nadir ; «Jours le jour» Michelle Grangrud ; «Les jours lents» H. Tandjaoui ; «Des jours et des jours» L. Perrier ; «Le jour et la nuit» Yvonne Baby , P. Thoby-Marcelin   ; «Le jour est noir» Marie-Claire Blais ; «Le jour du chien» Caroline Lamarche ; «Jours du chaAnne Cunéo ; «Jours de juin» Julia Glass ; «Le jour se tait» Anne-Lise Blanchard ; «Jours sans fin» E. O‘Neill ; « Jours de plomb » J. Baude ; « Les jours et les jours » F. Cusset

Bx-A: «Le jour» H. Bock 1600? ; JJ. Perraud 1875 (scp) ; F. Hodler 1892 ; O. Redon 1910 ; P. Sadun 1955? / «Le jour des morts» FC. Compte-Cadix ; W. Bouguereau 1859 / «Un jour de deuil» G. Jeannin 1886 / / «Jour de Dieu» P. Gauguin 1894? / «Jour de vent» K. Schmidt-Rottulf 1907 / «Le jour mort» E. Barlach 1912 / «Jour et nuit du corps» S. Dali 36 / «Jour et Nuit» ; MC. Escher 38 grav.; M. Ernst 42 ; S. Koac 53 (sc.) ; Alechinsky 64 ; Duprat 84 (cibach) / «Le jour et la nuit» E. Burne-Jones 1870 ; R. Lalique 1926 (pendule) ; Maillol 1937 ; Picart Le Doux 45 ; Diouf 1966 ; Nicole 94 (collage) / «Jour de Noël» B. Cassinari 58 / «Un jour, la nuit» Alechinsky 60

Cin: «Jour de paye» C. Chaplin 1922 / «Un jour dans la vie» A. Blasetti 46 / «De nos jours» H. Kaütner 47 / «Un jour à New York» G.Kelly 49 / «Le jour le plus long» K. Annakin 62 (d’après C. Ryan) / «Les jours» A. Petrovic 63 / «Un jour une vie» L. Peerce 75 / «Le jour du fléau» J. Schlesinger id / «Un jour sans fin» H. Ramis 93 / «Le jour du chien» R. Tognazzi / «Le jour et la nuit» BH Lévy 97 / «Jour blanc» C. Koch 2000 / «Un jour de plus» B. Payami 00 / «Le jour des rois» Marie-Claude Treilhou / «Jour et nuit» W. Chao 04 / «Jours d’août» M. Recha 06

B.D.: «Le jour le plus con» L-M. Charpentier

 

jual ou jval nm Québ Cheval

 

juc nm Dial Bâton où perchent les poules

 

jud adj, n (Suis) Juif

 

juif nm cf Bible

Ex: Treize mille juifs pris dans la rafle du Vel d’Hiv, pour les camps de la mort. (Crime de l’État français des 16 et 17 juillet 1942)

Cit: Il n’y a pas de grâce pour moi parce que je suis fille de juif. W. Shakespeare, Le Marchand de Venise / Ton père c’est moi – ton père de feu, Ta mère c’est moi – ta mère de feu, Ton père qui fit de toi un juif par le feu. H. Leivick, Dans le feu / Les mots qui font ma vie et qui font mon chant juif. B. Heller, Les premières roses // «Le juif Süss» L. Feuchtwanger ; «Le juif» Stendalh , E. Lubowski , Bernardo Santareno ; «Les juifs» S. Kaczkowski ; «Un juif» M.A. Glodschmidt ; «Un juif sur la mer» A. Glantz-Leyeles

Bx-A: «Les Juifs» N.S. Gontcharova 1911

Cin: «Le Juif Süss» L. Mendès (d’après Léon Feuchtwangler) 1934 ; Veit Harlan 1940

 

juin nm

Exp : Mi-juin, mi-graisse (cf cerfs)

Pr: C’est le mois de juin qui fait le foin, qui fait le pain C’est le mois de juin qui fait le grain. (Dicton, Nièvre) / En juin la pluie est loin Et s’il pleut chaque goutte est comme un coup de poing.

Bx-A: «Juin» F. Stahly 1974

 

juk nm = Mille piastres turques

 

jump nm Mtan Québ Saut ; Influx nerveux

 

jun nm Québ Juin

 

junk nm Arg Mtan abrv de Junky / Québ Débris bric-à-brac

 

jus nm Suc ; Arg Café

Ex: Un bon et sain jus sort d’un mûr et frais fruit. / Les nouilles cuisent au jus de cane. (Contrepèterie classique.) / C’est du peu au jus! (Brève bidasse) / J’eus mieux fait de ne pas boire ce jus. / Je tiens la forme grâce au «jus d’eau»… / «Le jus c’est quoi? Le feu aux fesses.» ds Escrocs mais pas trop, film de W. Allen

Exp: C’est jus vert, vert jus. Identique / Dans son jus = Etat initial (Antiquités) / Le jus de la treille = vin / Ça vaut le jus! / Etre dans le jus = A la bourre (Québ)

Pr: C‘est jus vert ou vert jus.

Pub: «Du jus plein la vie» Pamplemousse, collective 90

Cit: Je pèle une poire Le jus goutte De la lame Shiki, Haiku / Tu parles d’un gratte-ciel. Tiens, là, j’vaut l’jus. Oui, tu vaux l’jus, mon vieux. H. Barbusse, Le feu / Le jus des fleurs, je l’ai bu. Lorette Nobécourt, Substance / Si tu veux du jus, il en reste, mais il est froid. B. Cendrars, L’homme foudroyé

Bx-A: «Les jus» G. Gasiorowski 1979

 

jusqu’ prép.

Exp: Jusqu’à tant que… ; Jusqu’au temps que… / Jusqu’à ce que, où, à quand / Jusqu’au bout, au cœur, au cou, au point de, en bas, etc. / Jusqu’à ce que mort ne s’en suive pas!...

Pub: «Jusqu’à 2000 E par mois, à vie» Tac-o-tac, Fr. d j. 04

Cit: «Jusqu’au bout du ciel» L. Gowan / «Jusqu’à plus soif» J. Amila

 

jval, jvaux nm Québ Cheval, chevaux

 

jvech’ Un des mots produit par la chaufferette à neutrons de P. Joinul, cf

 

jveu nm Québ ch’veu

 

jy Arg = ji, Oui

 

jynx nm Le torco